Jumeaux de pères différents : comment est-ce possible ?

Dernière mise à jour: mars 2021 | 4389 visites
123-tweeling-jongen-meisje-05-18.jpg

news Les cas rapportés par la littérature médicale sont rares, et sans doute plus fréquents dans la réalité : les jumeaux dizygotes (faux jumeaux) peuvent avoir des pères différents. Comment cela est-possible ?

Le dernier cas en date est commenté par une équipe colombienne (Universidad Nacional de Colombia). Il fait suite à une demande de test de paternité concernant deux jumeaux de sexe masculin, nés à terme et en bonne santé. Des échantillons de sang ont été prélevés sur les enfants, la mère et le père supposé, afin de rechercher des marqueurs spécifiques présents sur les chromosomes, et composés de séquences d’ADN.

Une vingtaine de cas... officiels

Les résultats ont mis en évidence des anomalies importantes entre les marqueurs de l’homme et de l’un des jumeaux, ce qui ne laisse planer aucun doute : il ne peut pas en être le père. Par contre, il est bien le géniteur de l’autre enfant. A priori, ces situations seraient extrêmement rares, puisqu’à peine une vingtaine sont rapportées par la littérature médicale. Mais en fait, le nombre serait largement sous-estimé, tout simplement parce qu’on ne procède pas systématiquement à des tests génétiques en recherche de paternité.

Le Monde indique que le tout premier cas officiellement recensé remonte à 1810, aux Etats-Unis, lorsqu’une mère a donné naissance à des jumeaux, l’un blanc, l’autre noir. Cette femme a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec deux hommes à quelques jours d’intervalle. Il s’est produit ce que les spécialistes appellent une superfécondation hétéropaternelle. Lorsque deux ovocytes (ovules) sont expulsés au cours du même cycle menstruel, ils peuvent être fécondés par des spermatozoïdes provenant de deux hommes.

En fait, les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à cinq jours dans les voies génitales de la femme. Celle-ci peut donc produire un ovocyte qui sera fécondé suite à une relation sexuelle avec un partenaire, et un second qui rencontrera le spermatozoïde d’un autre homme. Ce phénomène est évidemment impossible pour les jumeaux monozygotes (vrais jumeaux), issus du même ovule fécondé par le même spermatozoïde.

Voir aussi l'article : Jumeaux : pourquoi cette double ovulation quand l'âge avance ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.