ad

Les clés pour être heureux : connaissez-vous le triangle du bonheur ?

Dernière mise à jour: mars 2021 | 2712 visites
Dans cet article
Les clés pour être heureux : connaissez-vous le triangle du bonheur ?

dossier Grandir dans un foyer chaleureux, avoir une bonne santé physique et mentale, ne manquer de rien… : la chance joue un grand rôle dans notre bonheur. Durant ces dernières décennies, l’idée selon laquelle notre bien-être mental est aussi important que notre santé physique a fait son chemin et c’est heureux. Mais justement, que signifie « être heureux » ? Que peut-on faire pour se sentir bien ou mieux dans sa peau ?

L'Institut flamand pour une vie saine (Vlaams Instituut Gezond Leven) a rassemblé toutes les informations scientifiques pertinentes sur ce thème et il les a compilées dans ce qu'il a baptisé « Le triangle du bonheur ». Cet outil permet de prendre conscience de notre propre bonheur, mais aussi de nous aider à être (plus) heureux.

Ce triangle du bonheur contient trois éléments de base importants qui sont inextricablement liés : pouvoir être soi-même, être bien entouré et se sentir bien. Penchons-nous sur ces trois éléments.

1° - Pouvoir être soi-même

123-geluk-lachen-10-8.jpg

Si vous pouvez être vous-même, non seulement face aux autres mais aussi face à vous-même, beaucoup de stress et de tensions seront libérés. Vous n’aurez plus à penser à ce que vous devez faire pour avoir l’air comme ceci ou comme cela. Vous n'aurez pas à jouer un rôle ou à mentir. Et vous vous sentirez beaucoup mieux ainsi !

Ceci peut sembler très facile, mais ce n'est pas forcément le cas. Pour être vous-même, vous devez d'abord vous connaître, mais aussi vous accepter et de préférence être satisfait de qui vous êtes. Ce n'est pas toujours évident, mais cela s’apprend. Bien comprendre votre personnalité peut se faire étape par étape moyennant une auto-réflexion et en vous posant un certain nombre de questions.

• Comment est-ce que je me perçois ?
• Quelles sont les valeurs que je défends ?
• Qu'est-ce que je trouve important dans ma vie, qu'est-ce qui lui donne du sens ?
• De quoi suis-je fier ?
• Qu'est-ce que je veux encore accomplir ?
• Qu'est-ce qui me motive ?
• Comment vois-je le monde ?
• Quelle est ma place dans ce monde ?

Une fois que vous avez identifié les choses qui sont vraiment importantes pour vous, l'étape suivante consiste à les réaliser. Transformer votre « connaissance de vous-même » en action. Cela prend du temps, mais lorsque vous vous acceptez, vous êtes moins contraint par la pression sociale et il est plus facile de choisir la direction à donner à votre existence.

Quelles sont les clés pour être vous-même ?

• Ayez un état d'esprit positif et pensez (davantage) avec optimisme. Ayez confiance en vous et forgez une image positive de vous-même. Soyez convaincu que vous pouvez faire une différence dans votre propre vie et celle des autres. Persuadez-vous que les gens peuvent changer, y compris vous-même. Soyez conscient que vous subissez constamment des changements.

• Découvrez quelles choses sont importantes et significatives pour vous et concentrez-vous sur elles. Engagez-vous à atteindre vos propres objectifs et donnez à votre vie le sens et la forme qui vous rendent heureux.

Si vous y parvenez, vous aurez trouvé votre place dans ce monde en constante évolution, vous contrôlerez tout ce qui peut l’être et vous pourrez faire les choix que vous voulez. Atteindre votre objectif final est bien sûr très important, mais ce qui vous rendra vraiment heureux, ce sont principalement les choix que vous faites lors de ce parcours : qu'emportez-vous avec vous et que pouvez-vous ajouter en cours de route ?

2° - Etre bien entouré

123-h-geluk-verbonden-02-21.jpg

Être bien entouré est directement lié à la sécurité et à l'engagement. Ceci signifie que vous entretenez de bonnes relations avec les personnes qui vous entourent. Les êtres humains sont des animaux sociaux et ils ont besoin de contacts chaleureux et de souvenirs partagés. Mais construire et entretenir des relations demande aussi des efforts et si les jours se suivent, ils ne se ressemblent pas...

De courtes conversations quotidiennes avec des inconnus peuvent générer un sentiment de bonheur momentané, mais ce sont surtout les relations importantes et profondes avec les personnes avec lesquelles vous vous sentez connecté qui ont un impact majeur sur votre bonheur. Vous avez besoin de vous entourer de personnes en qui vous avez confiance, qui vous réconfortent et que vous pouvez réconforter, des personnes avec lesquelles vous pouvez être vulnérable et vous exposer. C’est très soutenant. Cela donne le courage de faire les bons choix et de façonner sa vie de manière à nous rendre heureux.

Pour parfaire ces relations vous pouvez vous poser certaines questions.

• De la part de qui puis-je trouver du soutien ?
• Qui suis-je pour les autres ?
• De quoi suis-je reconnaissant ?

Quelles sont les clés pour se sentir bien entouré ?

• Etablissez des relations étroites, ouvertes et soutenues avec des personnes en qui vous avez confiance et avec qui vous vous sentez bien. Pour être « connecté », il faut oser être vulnérable, avoir un réel intérêt pour l'autre, entretenir et apprécier la relation avec lui.

• L’implication vous aidera à vous sentir bien dans votre peau. Vous pouvez vous impliquer en aidant les autres de manière désintéressée.

• Recevez et donnez. Aider les autres vous donne le sentiment que vous comptez. Vous appréciez ce que vous recevez et cela renforce votre confiance en vous.

• Concentrez votre attention sur les choses positives que les personnes autour de vous réalisent et soyez curieux de savoir ce que cela ferait d'être à leur place. Cela vous permet d'être reconnaissant pour les (petites) choses que les autres font pour vous et d'exprimer un sentiment de gratitude, de ressentir de la compassion et d'être capable de pardonner quand quelqu'un vous a blessé.

3° - Se sentir bien

123-h-geluk-goedgevoel-02-21.jpg

Ceci ne concerne pas seulement vos émotions, votre capacité à ressentir et à apprécier des sentiments positifs (joie, espoir, ...). Dans un sens plus large, « se sentir bien » implique également que vous soyez satisfait de la vie et que vous trouviez la paix intérieure. Que vous soyez aussi capable d’accepter des sentiments et des expériences moins positifs, voire négatifs (colère, tristesse,…) et de leur donner une place. Ils sont là de toute façon, vous ne pouvez pas les bannir de votre vie et ils contribuent également à qui vous êtes. Tant qu'ils sont supportables et restent en équilibre avec les sentiments positifs, ils ont le droit d'exister dans votre vie. Être capable de gérer cela contribue également à votre bonheur.

Les émotions positives sont un ingrédient important du bonheur. Elles nous encouragent à élargir nos horizons et à penser de manière plus créative. Cette attitude suscite de nouvelles opportunités, des expériences plaisantes et des contacts précieux, qui vous aideront à vous sentir bien. Vous pouvez aussi vous poser un certain nombre de questions qui font référence aux compétences dont vous avez besoin pour vous sentir bien. Tâchez d’être « présent ici et maintenant avec attention et sans juger », d’être « doux avec vous-même » et d’atteindre « l'équilibre émotionnel ».

Ces questions peuvent vous aider à maîtriser ces compétences.

• Qu'est-ce qui m'aide à laisser aller mes pensées ?
• Suis-je parfois trop dur avec moi-même ?
• Qu'est-ce qui me donne de l'énergie ?

Quelles sont les clés pour se sentir bien ?

• Soyez satisfait de votre vie. Concentrez-vous sur des choses qui vous donnent de l'énergie et créez ainsi une chaîne de sentiments positifs auxquels vous pouvez essayer de vous accrocher. Il s'agit de trouver un bon équilibre entre les sentiments agréables et désagréables et de ne pas laisser les petits moments plus compliqués vous dominer.

• Soyez consciemment attentif à ce qui se passe ici en ce moment, sans porter immédiatement un jugement de valeur. Si vous pouvez vous dégager de temps en temps de vos pensées et de vos émotions, vous les verrez de loin et vous vous sentirez moins envahi. Vous pourrez donc les accepter plus facilement et vous serez plus équilibré émotionnellement.

• Soyez bienveillant avec vous-même et ne vous concentrez pas sur ce qui ne va pas bien ou ce que vous ne faites pas bien. C'est aussi une condition importante pour vous accepter. Faire des erreurs est intrinsèquement lié à « l'apprentissage », gardez cela à l'esprit lorsque vous vous jugez.

• Soyez curieux et intéressé par ce que la vie a à vous offrir.

La résilience

Être toujours parfaitement heureux, ce n'est bien sûr pas possible. La vie a ses hauts et ses bas et chacun est stressé de temps en temps. Il y a des événements ou des sentiments qui sont déséquilibrants. Parfois, ils prennent un peu plus de place, mais ce n’est pas grave.

La façon dont vous gérez ces difficultés, la manière dont elles vous déséquilibrent dépendent de votre faculté de résilience. Il vous faudra être capable de gérer les émotions et le stress, être en mesure de vous adapter de manière flexible en utilisant les bonnes compétences au bon moment, faire face aux revers. Cela vous donnera l'assurance qu'il y a de la lumière au bout du tunnel.

Source: Hilde Deweer - rédactrice lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub