Gencives qui saignent : un manque de vitamine C ?

Dernière mise à jour: mars 2021
unspl-m-mond-tanden-11-3-21.jpg

news Le saignement des gencives est habituellement associé à un problème bucco-dentaire. Toutefois, dans certains cas, il pourrait être lié à un taux trop faible de vitamine C.

Les gencives qui saignent constituent généralement le symptôme d’une gingivite, c’est-à-dire un processus inflammatoire qui appelle une prise en charge par un dentiste (détartrage en particulier) et une hygiène bucco-dentaire stricte. Dans la plupart des cas, elle est liée à la formation de la plaque dentaire, une agrégation de tartre et de bactéries. A défaut de soins, la gingivite peut évoluer vers des formes plus sévères de maladie parodontale (affectant les tissus de soutien des dents), comme la parodontite, avec un risque de perte d’une ou de plusieurs dents.

Parfois, les saignements sont favorisés par un brossage trop agressif ou par une mauvaise utilisation du fil dentaire. Ils peuvent aussi être provoqués par des modifications hormonales (notamment pendant la grossesse) ou des maladies (comme la leucémie ou le diabète). Et donc, indique cette équipe américaine (université de Washington), un déficit en vitamine C (acide ascorbique) peut aussi être impliqué.

Le signe d'un trouble plus général ?

La carence en vitamine C est typiquement associée au scorbut, une maladie qui a quasiment disparu des pays occidentaux. Dans sa forme initiale, il se traduit par… des gencives qui commencent à saigner, et ensuite il se complique avec des hémorragies, puis la mort. Dans le cadre de l’étude qui nous occupe ici, les chercheurs se sont penchés sur les conséquences non pas du scorbut mais d’une hypovitaminose, c’est-à-dire un déficit modéré. Ils ont analysé les données extraites d’une quinzaine d’études réalisées à travers le monde sur l’association entre le taux de vitamine C et le risque de saignement des gencives. Et les résultats concordent, puisque « des preuves solides indiquent que des taux sanguins trop faibles de vitamine C favorisent le saignement gingival, qui peut être le signe d’un trouble plus général de la microcirculation », soulignent les auteurs. Ils ajoutent : « Ce problème est réversible par une augmentation des apports en vitamine C ».

☞ De bons apports en fruits et en légumes suffisent à fournir les quantités nécessaires : une orange ou un verre de jus frais apportent déjà plus de la moitié (70 mg) de la dose quotidienne recommandée pour un adulte (110 mg). Le cas échéant, une supplémentation peut être envisagée après en avoir discuté avec son médecin.

Voir aussi l'article : AVC : pourquoi il faut bien soigner ses gencives

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.