ad

Bien dormir : que faut-il boire et manger (ou pas) ?

Dernière mise à jour: avril 2021 | 2779 visites
123m-koppel-bed-slapen-19-6-20.jpg

news Une bonne nuit de sommeil passe aussi par l'assiette. En effet, certains aliments ou certaines boissons peuvent perturber l'endormissement ou gêner le repos. Voici les conseils sur une série d'aliments à privilégier ou à éviter pour bien dormir.

Le repas du soir joue un rôle important pour la qualité du sommeil. Il faut trouver un équilibre entre des apports suffisants pour ne plus avoir faim (et éviter le grignotage en soirée) mais qui ne soient pas trop lourds.

Que mettre dans l'assiette ?

• Les protéines végétales fournies par des aliments de type quinoa, couscous, boulgour ou germes de blé, ainsi que les légumineuses, déclenchent une satiété rapide et durable.

• Si vous êtes sujet aux ballonnements, les légumes (de préférence cuits à la vapeur) sont nettement préférables aux crudités. Carottes, chicons (endives), épinards, brocolis, haricots princesses... : tout cela est très bien.

• Pour la viande, préférez le poulet et en tout cas une viande maigre.

• Les produits laitiers intègrent utilement le repas du soir car ils fournissent du tryptophane, un acide aminé qui favorise la sécrétion de mélatonine : un peu de fromage à pâte molle, de fromage de chèvre ou de brebis sur un morceau de pain complet, ou encore un yaourt.

• Les féculents (pâtes, riz...) fournissent de l'amidon qui favoriserait la production de sérotonine (effet apaisant).

• Les aliments riches en oméga-3 comme les poissons gras (saumon, thon, maquereau, sardine...).

• Des fruits comme la banane, les cerises, la pomme ou les dattes.

• Le chocolat noir est aussi un excellent pourvoyeur de tryptophane.

• Les oeufs sont riches en vitamine B, qui aide à assurer un bon sommeil.

Que boire ?

Il faut bien s'hydrater : l'eau plate tempérée est donc recommandée. Une tisane (valériane, passiflore, tilleul, verveine...) aide à se relaxer.

Que faut-il éviter ?

• Les plats trop riches et trop lourds (mijotés, en sauce, fritures...). En cas de fragilité, ces préparations risquent de compliquer la digestion (flatulences, ballonnements...) et de favoriser le reflux. De plus, un repas trop copieux déclenche une forte augmentation de la température corporelle, ce qui n'est pas bon pour l'endormissement.

• L'alcool en excès.

• La caféine.

• Les biscuits, beignets, gâteaux, la pâte feuilletée...

• Les plats épicés.

D'une manière générale, il est important aussi de ne pas manger trop tard, et en tout cas de laisser s'écouler suffisamment de temps (deux ou trois heures) entre le repas et le moment d'aller se coucher.

Source: Barbara Simon
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub