Covid-19 : quels diabétiques sont les plus à risque d’une forme grave ?

Dernière mise à jour: février 2021
unsplash-m-covid-coronavirus-27-1-21.jpg

news En cas de Covid-19, le diabète augmente sensiblement le risque de développer des complications graves. Tous les diabétiques ne sont cependant pas exposés de la même manière : certains facteurs renforcent la menace.

Cette équipe écossaise (Glasgow Caledonian University) a passé au crible un nombre considérable d'éléments extraits de plusieurs registres et bases de données. Ces informations, qui concernent l’ensemble de la population, portent sur la période comprise entre le 1er mars et le 31 juillet 2020, soit pendant la première vague de Covid-19, entre la détection du premier cas et le moment où le taux de contamination a suffisamment décliné pour suspendre les mesures restrictives.

Objectif : préciser le pronostic de la Covid-19 en cas de diabète, tout autant que les facteurs déterminants. Les formes particulièrement graves (admission en soins intensifs ou décès) ont concerné 0,3% des diabétiques contre 0,1% chez non-diabétiques. Les diabétiques les plus exposés étaient très majoritairement (90%) âgés d’au moins 60 ans, et le risque de complications majeures s’avère encore plus élevé en cas de diabète de type 1 (DT1). Au-delà de l’âge, quels sont les facteurs de risque prédisposant aux formes graves chez le diabétique, quel que soit le type de diabète (DT1 ou DT2) ?

• sexe masculin
• résidence en institution ou milieu socio-économique défavorisé
• autre comorbidité (hypertension artérielle, par exemple)
• rétinopathie
• altération de la fonction rénale
• antécédents de coma acidocétosique ou d’hypoglycémie au cours des cinq dernières années
• contrôle glycémique médiocre
• polymédication (prise de plusieurs types de médicaments), incluant les antidiabétiques et d’autres classes pharmacologiques
• fumeur ou antécédents de tabagisme

Le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine) commente : « Cette étude de grande envergure confirme le rôle délétère du diabète de type 1 ou 2 dans le pronostic de la Covid-19. Le risque d’une forme grave ou mortelle est augmenté de manière substantielle, tout particulièrement quand sont réunis les facteurs de risque bien identifiés ici. Il importe de repérer les patients diabétiques les plus exposés aux complications de l’infection pour optimiser la prise en charge le plus précocement possible ».

Voir aussi l'article : Diabète : le poids fait vraiment toute la différence

Source: The Lancet Diabetes & Endocrinology (www.thelancet.com/journals/)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram