ad

Abeilles : où trouve-t-on le plus d'espèces dans le monde ?

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 1583 visites
123_honingbij_bloem_lente_2020.jpg

news Les populations d’abeilles sont en déclin à travers la planète. Il est important de mieux connaître leurs aires d’habitat afin de pouvoir protéger ces insectes essentiels à la pollinisation, et donc à l’environnement.

Une équipe internationale, coordonnée par des spécialistes de l’Académie chinoise des sciences, a procédé à un travail gigantesque de collecte de données (registres scientifiques, musées d’histoire naturelle, organismes internationaux, centres d’étude sur la biodiversité…) afin d’établir, pour la première fois, une carte de la répartition des espèces d’abeilles à travers le monde. Ainsi que l’explique l’un des coordinateurs de cette étude, « cette carte permet de mieux comprendre pourquoi on observe une telle diversité d’espèces à certains endroits du globe et moins à d’autres, et d’identifier les zones prioritaires en termes de protection de ces pollinisateurs ».

Une diversité mal connue sous les tropiques

Les Etats-Unis abritent le plus d’espèces, particulièrement au sud de la côte ouest au climat sec et ensoleillé, propice aux abeilles. Toutefois, contrairement à ce qu’on constate pour de nombreuses espèces de plantes et d’animaux, les abeilles ne suivent pas le modèle classique du gradient latitudinal de biodiversité, qui veut que plus on se rapproche des tropiques, plus le nombre d’espèces augmente, et inversement quand on se dirige vers les pôles. En effet, les abeilles sont davantage concentrées dans une sorte de « bande », quasiment à mi-distance de l’équateur et des pôles. Mais attention : leur diversité sous les tropiques est encore méconnue étant donné la difficulté à les étudier en forêt, difficile d’accès, et où la flore la plus riche se situe dans la canopée (la partie végétale supérieure, directement exposée au soleil).

En tout état de cause, l’actualisation de cette « carte du monde des abeilles » permettra de suivre leur progression, qui sera certainement influencée par le réchauffement climatique. De manière plus immédiate, elle cible aussi les zones où ces insectes sont en danger, et où des mesures doivent impérativement être prises pour les sauvegarder. Les abeilles représentent des chaînons fondamentaux de notre environnement et de notre biodiversité, et il est absolument nécessaire de les protéger.

abeilles.jpeg

Les zones les plus sombres abritent le nombre le plus important d’espèces différentes d’abeilles.

abeilles3.jpeg

Voir aussi l'article : On a retrouvé la plus grosse abeille du monde

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub