Grands-parents : les 3 erreurs à ne pas commettre avec ses petits-enfants

Dernière mise à jour: janvier 2021
123m-grootouders-kind-blij-senior-02-17.jpg

news En tant que grands-parents, il n'est pas forcément simple de trouver le bon équilibre entre ce qu'il faut dire ou ce qu'il faut faire avec les petits-enfants. Voici 3 erreurs à ne pas commettre.

Il arrive souvent que les grands-parents, forts de leur expérience, pensent qu'ils peuvent reproduire avec leurs petits-enfants le même schéma éducationnel qu'avec leurs enfants. Or, la relation est très différente, et par ailleurs, bien des choses ont changé. Il convient donc de s'adapter aux jeunes d'aujourd'hui, tout en inculquant des valeurs fondamentales immuables.

Alimentation : n'interdisez pas

La consommation abusive de sodas et de snacks sucrés n'est pas recommandée, évidemment. Mais faut-il pour autant proscrire les friandises ? Non. Les sucreries seront données avec parcimonie, pour un petit plaisir. Ce qui est important, c'est que les en-cas et les repas soient sains, en veillant à ce que l'enfant mange de tout, et en particulier des légumes. Les grands-parents doivent contribuer à l'éducation nutritionnelle de l'enfant.

Loisirs : ne critiquez pas

Mieux vaut éviter de dire « De mon temps, nos activités étaient bien plus intéressantes que les tiennes ». A chaque époque ses héros de dessins animés ou de séries, et surtout ses technologies. Mais ceci n'empêche pas de s'intéresser à ce que préfèrent les uns et les autres, et de partager les centres d'intérêt. Votre petit-fils veut vous montrer combien il est fort à tel jeu vidéo ? Accordez-lui du temps et de l'attention. En retour, il sera plus facile de l'inciter à participer à une activité que vous appréciez.

Comportement : ne faites pas la leçon

Faire constamment la leçon à propos du comportement de l'enfant n'est pas une bonne chose. D'abord, parce que pour lui, les référents « stricts » dans ce domaine, ce sont ses parents. L'approche des grands-parents doit être plus subtile, en se concentrant sur le partage des valeurs. Les sermons ne servent à rien : le message doit passer autrement que par la leçon de morale.

Voir aussi l'article : Bien-être : l'importance du lien entre grands-parents et petits-enfants

Source: Barbara Simon
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram