ad

Une bonne santé doit-elle coûter cher ?

Dernière mise à jour: novembre 2020 | 906 visites
123_AV_dokter_pen_voorschrift_2019.jpg

news Catherine a 44 ans. La semaine dernière, un morceau d’une de ses dents s'est cassé et donc lundi elle est allée chez le dentiste. Mercredi, elle est allée à son rendez-vous hebdomadaire chez son kiné pour soulager son genou raide. Vendredi, elle voyait son gynécologue pour son frottis annuel.

« Une bonne santé, ça coûte... », pense-t-elle en fin de semaine en regardant son relevé de compte. Mais Catherine ne se plaint pas. Dans l'ensemble, elle est en bonne santé. Pourtant elle dépense pas mal en un an : beaucoup de consultations médicales et autres soins, pour elle, pour son mari, pour ses enfants.

La sécurité sociale, un filet de sécurité financière invisible mais indispensable

Catherine ne fait pas exception. Une bonne santé a un coût. Heureusement, en Belgique, on a la sécurité sociale. Ce système permet à chacun de nous d’apporter sa contribution à un filet de sécurité pour tous.

Chris Serroyen, chef du service d'études de la CSC, explique : « La sécurité sociale vous garantit une belle intervention dans les frais médicaux. Regardez ce que vous payez à un médecin et combien vous récupérez de la caisse d'assurance maladie grâce à la sécurité sociale. De plus, grâce à la sécurité sociale, les allocations familiales existent et le chômage ne vous laisse pas complètement démuni. »

Mieux vaut prévenir que guérir

Bien sûr, vous devez assumer vous-même certains coûts. Mais vous avez une certaine prise sur vos frais de santé. De nombreuses maladies chroniques peuvent être évitées si vous maintenez votre corps et votre esprit en bonne santé. Les trois règles de vie les plus importantes sont les suivantes : manger sainement, faire suffisamment d'exercice et bien dormir. Il va sans dire que vous devez également arrêter de fumer et limiter votre consommation d'alcool.

En maintenant ce mode de vie sain, vous réduirez considérablement le risque de maladies telles que le diabète de type 2, certaines maladies cardiaques et le cancer du côlon. Et suivre ces trois règles de vie ne coûte pas cher. Renoncer aux cigarettes et à l'alcool vous fera même économiser de l'argent.

Une grande partie de nos revenus est-elle consacrée à notre santé ? C’est certain. Mais vous pouvez limiter ces frais dans une certaine mesure. Si les choses tournent tout de même mal, vous pourrez heureusement vous rabattre sur la sécurité sociale pour ne pas avoir à affronter seul vos frais de santé.

☞ En collaboration avec la CSC.

Source: Annemie Vandeweerdt
publié le : 17/11/2020 , mis à jour le 20/11/2020
ad
pub