ad

Vous avez trop bu : votre smartphone va-t-il vous prévenir ?

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 2002 visites
123m-alcohol-koppel-3-1.jpg

news On sait qu'une consommation excessive d'alcool est un facteur de risque majeur d'accident de voiture et de comportements à risque en général. Mais on n'est pas toujours conscient d'avoir franchi la limite. Le smartphone pourrait lancer un signal d'alarme.

Plusieurs pistes sont explorées, comme l'intégration d'un analyseur d'haleine. Ici, le principe repose sur la coordination des mouvements, et en particulier de la marche, puisque quand on a bu trop de boissons alcoolisées, la personne rencontre des (sérieuses) difficultés sur ce plan.

Une équipe américaine (université de Pittsburgh) a demandé à des volontaires de boire une quantité modérée d'alcool, encore que suffisante pour dépasser le taux autorisé au volant. Certains ont bu juste un peu trop, d'autres davantage. Ces personnes ont ensuite marché toutes les heures pendant sept heures : dix pas tout droit, demi-tour, puis encore dix pas. À chaque fois, la teneur en alcool de leur haleine était également mesurée.

Un smartphone avait été attaché au bas du dos de chacun, et les capteurs de mouvement du téléphone (accéléromètre sur trois axes) mesuraient différents aspects de la démarche, en particulier les mouvements latéraux. Résultat : dans 92,5% des cas, une corrélation a été établie entre les mouvements et l'alcoolémie.

Les scientifiques continuent à développer leur projet, en particulier pour que le smartphone puisse réagir en étant placé dans une poche ou tenu en main, par exemple.

Voir aussi l'article : Alcool : pourquoi certains résistent mieux ?

Source: Journal of Studies on Alcohol and Drugs (www.jsad.com)
publié le : 11/10/2020 , mis à jour le 10/10/2020
ad
pub