ad

Aluminium : OK pour les déodorants, attention dans la cuisine

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 10855 visites
123m-pan-koken-13-10-20.jpg

news Les déodorants contenant des sels d'aluminium sont souvent montrés du doigt comme présentant un danger pour la santé. Il semblerait que le risque soit marginal, et que d’autres sources, alimentaires cette fois, posent davantage problème.

Cette équipe allemande, attachée à l’Institut national d’évaluation des risques sanitaires, a examiné les données des plus larges études réalisées à ce jour sur le risque de l’aluminium pour la santé humaine. L’un des volets de ces travaux portait sur les déodorants, avec évaluation de la concentration d'aluminium dans le sang ou dans l’urine. L’analyse du taux d’absorption et de la biodisponibilité de l’aluminium permet de conclure qu’il est « peu probable » que les déodorants contribuent de manière significative à l’exposition totale à cette substance. Les auteurs ajoutent que d’autres sources paraissent plus problématiques, et qu’il est utile, voire nécessaire, d’y prêter attention.

Les ustensiles de cuisine. L’aluminium est très utilisé dans la fabrication du matériel de cuisson, en particulier les casseroles et les poêles à frire. Cependant, en cas de contact avec un aliment acide (beaucoup de légumes sont de cette nature), l’aluminium risque de migrer. La recommandation, c’est d’acheter des ustensiles en acier inoxydable, et à tout le moins de changer ses casseroles et ses poêles en aluminium tous les deux ans, ou si le revêtement est rayé ou abîmé.

Les emballages et les contenants. Boîtes de conserve, cannettes, boîtes de conservation, boîtes en carton (style tetrapak)… : l’aluminium est présent dans de nombreux contenants en raison de sa grande résistance à différentes températures et de son pouvoir de protection. Ici aussi, il existe un risque de migration vers les aliments. Le conseil consiste à privilégier les bocaux en verre ou en plastique pour la conservation des aliments acides ou salés.

Un usage modéré et prudent de produits contenant de l’aluminium ne devrait pas causer de dommages. Cependant, une exposition excessive a été associée à des troubles intestinaux, nerveux, rénaux et osseux.

Voir aussi l'article : Cuisine : attention avec le papier aluminium

Source: BfR-Stellungnahmen (www.bfr.bund.de/de/publikat)
publié le : 25/10/2020 , mis à jour le 24/10/2020
ad
pub