ad

Intolérance au gluten : comment en être sûr ?

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 7228 visites
123-txt-glutenvrij-coeleiak-01-16.jpg

news La maladie cœliaque, caractérisée par une intolérance au gluten, concerne environ 1% de la population en Europe. Une proportion bien plus importante pense être dans ce cas. Quels examens permettent d’en être sûr ?

L’intolérance au gluten, une maladie auto-immune et inflammatoire, se manifeste par des symptômes digestifs peu spécifiques - diarrhée, douleurs abdominales, ballonnements… -, mais persistants et récurrents. L’éviction maximale du gluten de l’alimentation est le seul traitement efficace pour soulager durablement les patients. En général, un début d’amélioration est constaté après deux semaines de régime sans gluten, et les symptômes disparaissent après six à douze mois. Une éviction totale est complexe en raison de la contamination fréquente des aliments par des traces de gluten, sachant néanmoins qu’une faible quantité, variable selon les personnes, est souvent tolérée sans signe clinique.

Le succès des aliments et des produits sans gluten (« gluten free ») met en évidence le fait qu’une proportion non négligeable de la population pense être intolérante à ce mélange de protéines, que l’on retrouve dans la farine de céréales (blé, seigle, épeautre, avoine, orge…). Pour établir le diagnostic de la « vraie » intolérance au gluten, la recherche d’anticorps spécifiques dans le sang est utile, et ceci à partir de l’âge de 2 ans. Ainsi que le souligne la revue médicale Prescrire, leur absence permet d’écarter le diagnostic avec très peu de risques d’erreur. Pour le confirmer, l’examen de référence consiste en une endoscopie (exploration visuelle avec un endoscope), avec biopsie, de la muqueuse de l’intestin grêle. Pour que les résultats de ces examens puissent être validés, le régime sans gluten doit être interrompu.

Voir aussi l'article : Les produits sans gluten sont-ils meilleurs pour la santé ?


publié le : 15/07/2020 , mis à jour le 14/07/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci