ad

Hypertension : pourquoi il faut bien soigner ses gencives

Dernière mise à jour: décembre 2019 | 26563 visites
123-tanden-behand-parodont-mooi-12-16.jpg

news Une association est établie entre l’état des gencives et l’hypertension. En cas de problème bucco-dentaire, en particulier la gingivite et la parodontite, il est important de le soigner sans tarder.

La gingivite correspond à une inflammation de la gencive. Il s’agit d’une maladie parodontale, c’est-à-dire qui affecte le parodonte, les tissus de soutien de la dent. Non traitée, elle peut évoluer vers la parodontite, plus profonde et plus sévère, avec un risque de déchaussement et de perte d’une ou de plusieurs dents.

Une équipe britannique (University College London) a passé en revue quelque 80 études qui ont abordé de manière directe ou indirecte le lien entre la maladie parodontale et l’hypertension artérielle. Le résultat de cette méta-analyse montre qu’en cas d’atteinte modérée du parodonte, le risque d’hypertension artérielle augmente de 22%, alors qu’en présence d’une atteinte sévère, le sur-risque s’établit à 49%.

Dans un sens et dans l'autre ?


Quand on examine les raisons potentielles qui pourraient expliquer ce lien, les chercheurs expliquent qu’une maladie de la gencive, et la présence associée de bactéries (plaque dentaire), conduit à une inflammation systémique (concernant l’ensemble de l’organisme), qui touche aussi le fonctionnement des vaisseaux sanguins. La susceptibilité génétique pourrait aussi jouer un rôle, parallèlement à d’autres facteurs de risque d’hypertension artérielle, comme le tabac et l’obésité.

Les auteurs ajoutent que leurs travaux ont évalué la maladie des gencives comme un paramètre potentiel du risque d’hypertension, mais que l’inverse pourrait être vrai aussi, l’hypertension exposant davantage à la maladie parodontale. En tout cas, insistent-ils, pour cette raison comme pour d’autres, la santé des gencives doit faire l’objet d’une grande attention, et en cas de souci, il est indispensable d’entreprendre un traitement immédiat.

Voir aussi l'article : Seniors et risque cardiovasculaire : perdez-vous des dents ?

Source: European Society of Cardiology (www.escardio.org)
publié le : 17/12/2019 , mis à jour le 16/12/2019
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci