Produits anti-rats et anti-souris : attention à l'empoisonnement

Dernière mise à jour: novembre 2019 | 5983 visites
123m-rat-muis-19-10-19.jpg

news Les produits rodenticides, appelés aussi les raticides, sont couramment utilisés pour éliminer les rongeurs nuisibles, en particulier les rats et les souris. Mais attention : ils peuvent causer des empoisonnements aux conséquences graves, notamment les produits contenant de l'alpha-chloralose.

Dans plusieurs pays, dont la Belgique et la France, les empoisonnements aux raticides sont en augmentation. Le Centre belge antipoisons a reçu l'année dernière environ un millier d'appels pour cette raison. Dans la grande majorité des cas (70%), ils concernent un animal domestique (chien ou chat). La substance active semble être l'alpha-chloralose dans 10% des cas et les anticoagulants dans 65% des cas (inconnue pour les derniers 25%). La majorité des raticides contiennent des anticoagulants, mais on observe une utilisation croissante de ceux à base d'alpha-chloralose.

Par le passé, l'alpha-chloralose était utilisé comme somnifère et anesthésique. Il a été retiré du marché des médicaments. Il a fait sa réapparition comme poison contre les rats et les souris.

L'alpha-chloralose agit sur le système nerveux central. Les symptômes d'empoisonnement apparaissent peu après l'ingestion (une ou deux heures). Dans un premier temps, le produit provoque vomissements, vertiges, tremblements, sensation d'ébriété, convulsions, hypersécrétion bronchique... En cas d'ingestion massive, le coma peut survenir rapidement. Contrairement aux agents anticoagulants, il n’existe aucun antidote spécifique. Le traitement de base consiste à soutenir les fonctions vitales.

Source: Centre antipoisons (www.centreantipoisons.be)
publié le : 17/11/2019 , mis à jour le 16/11/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci