Grossesse et acide folique : quand et combien ?

Dernière mise à jour: novembre 2019 | 6354 visites
123m-zwanger-18-10-19.jpg

news Un apport en acide folique (vitamine B9) est crucial pendant la grossesse. La supplémentation en folates durant le premier trimestre diminue significativement le risque de certaines malformations du foetus. Pendant combien de temps faut-il prendre un supplément et en quelle quantité ?

Il est fortement conseillé à toutes les femmes qui ont programmé une grossesse ou qui viennent de tomber enceinte de prendre un supplément d’acide folique. L'acide folique aide en particulier à prévenir les anomalies du tube neural s'il est pris quotidiennement au début de la grossesse, et de préférence à l'avance, à une dose de 0,4 mg (400 µg/j). Une alimentation équilibrée ne suffit pas pour atteindre cette quantité.

L'apport supplémentaire en acide folique est nécessaire pendant le développement embryonnaire du système nerveux : au moins les 8 premières semaines de la grossesse, donc. C'est pendant cette période que des anomalies du tube neural telles que le spina bifida ou l’anencéphalie peuvent survenir.

Comme le début de la grossesse est généralement imprévisible, sauf avec les techniques de procréation assistée (PMA), il est recommandé de commencer à prendre de l'acide folique au moins deux mois avant le début des tentatives de conception.

En cas de grossesse sans risque, prenez 0,4 mg d'acide folique par jour, au moins 8 semaines avant la conception (ou dès que vous pensez être enceinte), jusqu'au 2ème ou au 3ème mois (inclus) de la grossesse.

En cas de grossesse à risque (femme avec un enfant né avec une anomalie du tube neural, consommation d'antiépileptiques ou de sulfasalazine et femmes avec un diabète ou une drépanocytose), prenez une dose quotidienne de 4 mg d'acide folique pendant la même période. Ceci doit se faire sous supervision médicale. Prendre une dose plus élevée d’acide folique n’a aucune valeur ajoutée si la grossesse n'est pas à risque.

• L'utilisation de l'acide folique pendant toute la grossesse ne présente aucun danger. Des troubles gastro-intestinaux sont parfois notés.

Voir aussi l'article : Grossesse : 4 femmes sur 10 mal préparées


publié le : 11/11/2019 , mis à jour le 10/11/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci