Vous souffrez de crampes musculaires ? Voici comment les éviter

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 8163 visites
ad_heel_ontwerp15.jpg

news Crampes ou spasmes musculaires : tout le monde en souffre de temps en temps. Le problème peut avoir diverses causes. Mais ce qui vous intéresse vraiment, c'est de pouvoir prévenir et soulager ces contractures musculaires douloureuses. Nos conseils vous aideront. 

Comment les crampes apparaissent-elles ?

Un muscle est constitué de plusieurs faisceaux de fibres musculaires. Lorsqu'une crampe se produit, vos muscles reçoivent un signal incorrect, ce qui provoque la contraction des fibres musculaires. Résultat : vos muscles se contractent de façon inattendue et deviennent durs et douloureux. Un spasme musculaire peut survenir dans n'importe quel muscle.

On ne sait pas exactement ce qui provoque les contractures. Cependant, plusieurs facteurs augmentent le risque de crampes musculaires : 

  • la fatigue 
  • une mauvaise posture
  • une position assise ou debout prolongée
  • le manque d'échauffement avant le sport
  • une activité excessive (par ex. pendant une course à pied)
  • l’âge
  • la grossesse (surtout à partir du 3e trimestre)
  • l'utilisation à long terme de certains médicaments
  • un stress persistant

Qui souffre le plus de crampes ?

Les athlètes sont particulièrement touchés par les crampes musculaires. Les femmes enceintes et les personnes âgées sont aussi plus à risque. Mais nous oublions souvent l'impact du stress à long terme : les personnes qui ont un travail exigeant ou des horaires chargés sont plus susceptibles de souffrir de crampes musculaires. 

Crampes musculaires et pratique sportive intensive

ad_HEEL_sporten FR.jpg

Lorsque vous pratiquez un sport, vous avez surtout des crampes dans les mollets, les ischio-jambiers (haut des cuisses à l'arrière) et les quadriceps (haut des cuisses à l'avant). 

Les spasmes pendant ou après le sport ne sont pas exceptionnels. Du fait que votre muscle subit une contrainte excessive ou est épuisé, le risque de contracture augmente. De plus, une transpiration excessive peut perturber l'équilibre hydrique et électrolytique de l'organisme. Les électrolytes assurent un transfert correct des stimuli des cellules nerveuses vers les fibres musculaires. Lorsque cet équilibre est perturbé, vous êtes plus susceptible de souffrir de crampes. 


Conseils pour prévenir les crampes musculaires pendant l'exercice

  • Échauffez-vous toujours avant votre séance de sport et terminez par quelques minutes d'étirement.  
  • Établissez un programme d’exercice réaliste afin de pouvoir maintenir le rythme et l'intensité. 
  • Buvez suffisamment d'eau tout au long de la journée : environ un litre et demi, en plus du café et du thé. Sans cela, comme beaucoup d'athlètes, vous risquez de commencer votre entraînement en étant déshydraté. 
  • Buvez 15 à 25 cl d'eau toutes les 15 minutes pendant votre séance de sport, en fonction des conditions météorologiques et de votre niveau de sueur.

Crampes musculaires dues au stress

ad_HEEL_stress FR.jpg
Le stress peut, comme le sport, causer des crampes musculaires. Une surcharge mentale excessive entraîne souvent des troubles psychologiques (inquiétude, anxiété, troubles du sommeil, etc.). Beaucoup de gens oublient que le stress peut aussi causer des problèmes physiques. Les maux d'estomac et les crampes sont parmi les affections les plus courantes dues au stress. 
Une raideur dans la nuque et des tensions dans les épaules et le bas du dos sont aussi des symptômes de stress. Si vous êtes régulièrement sous pression, il y a de fortes chances pour que vous souffriez plus souvent de contractures musculaires, surtout au niveau des épaules et du cou.

Conseils pour éviter une raideur dans la nuque due au stress

  • Prévoyez des activités relaxantes comme le yoga ou la méditation.
  • Prenez un bain chaud ou une douche.
  • Effectuez des exercices d'étirement qui renforcent les muscles du trapèze (au niveau des omoplates).
  • Offrez-vous un massage.

Débarrassez-vous des crampes musculaires !

Votre corps se remet habituellement tout seul d'un spasme musculaire, mais il peut parfois avoir besoin d'un petit coup de pouce. Vous souffrez régulièrement de crampes musculaires, de tensions dans le bas du dos ou de raideurs dans la nuque ? 

ad_Spascupreel_50_FR_L_RGB.jpg
Essayez Spascupreel®
Spascupreel® est un médicament homéopathique qui soulage les crampes et les spasmes. Spascupreel® combine 11 composants actifs qui sont traditionnellement utilisés pour contribuer à la régulation de votre crampe ou spasme. En cas de symptômes aigus, prenez un comprimé Spascupreel® toutes les demi-heures ou toutes les heures. Les adultes et les adolescents (12 ans ou plus) peuvent prendre jusqu'à 12 comprimés par jour. En cas de problèmes aigus, vous pouvez conserver ce dosage jusqu'à ce que vous ressentiez un soulagement. Passez ensuite à la posologie habituelle de 3 comprimés par jour.

Assurez-vous de ne pas avaler les comprimés avant qu'ils ne fondent.






Spascupreel® peut être utilisé dès l'âge de 2 ans (consulter la notice pour la posologie chez les enfants de 2 à 11 ans) et pendant la grossesse et l'allaitement aux doses recommandées, après consultation de votre médecin. De plus, Spascupreel® n'a aucune interaction connue avec d'autres médicaments et peut donc être pris pendant ou en association avec un autre traitement. Spascupreel® est en vente libre en pharmacie.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Médicament homéopathique. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical. Lisez attentivement la notice. Heel Belgium sa.

Source: Communiqué Heel Belgium nv
publié le : 03/10/2019 , mis à jour le 02/10/2019

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci