Trop de graisse dans le foie : que peut-on faire soi-même ?

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 7400 visites
123m-lever-pijn-buik-11-9.jpg

news L’accumulation de graisse dans le foie, appelée stéatose hépatique, peut être corrigée par l’adaptation du comportement alimentaire. Que peut-on faire ?

Quand la stéatose hépatique - appelée aussi « maladie du foie gras » - n’a pas de cause clairement identifiée (notamment l’excès d’alcool), elle est souvent associée à une alimentation déséquilibrée et à la consommation de boissons sucrées (sodas). Elle concerne en particulier les personnes présentant une obésité ou un tour de taille élevé, un diabète de type 2 (DT2) ou un excès de cholestérol (hyperlipidémie).

Comme l’explique la revue médicale Prescrire, « un lien est établi entre la stéatose hépatique et une alimentation riche en viande rouge, en graisse et surtout en sucres d’absorption rapide, comme le fructose ajouté dans de nombreuses boissons sucrées industrielles ». La stéatose hépatique non alcoolique concernerait 20% de la population en Europe et en Amérique du Nord.

Que faire ? En fait, la stéatose semble diminuer en cas de perte de poids (réduction des apports caloriques et activité physique). D’autres mesures sont importantes : adopter une alimentation équilibrée proche du régime méditerranéen (abondance de fruits et de légumes, en particulier les légumineuses et les grains entiers, faible consommation de viande rouge, apports raisonnables en poisson et en produits laitiers…), éviter les aliments et les boissons riches en sucres ajoutés, réduire (voire arrêter) l’alcool, et évaluer (ou réévaluer) la balance risque - bénéfice des médicaments potentiellement toxiques pour le foie.

Voir aussi l'article : Foie gras non alcoolique : mangez-vous trop de viande ?


publié le : 05/10/2019 , mis à jour le 05/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci