Mauvais odorat : attention au risque cardiovasculaire

Dernière mise à jour: août 2019 | 5072 visites
123m-bloem-neus-5-8.jpg

news Les seniors et les personnes âgées qui présentent un déclin de la capacité olfactive s’exposeraient à un risque nettement accru de décès prématuré dans les 10 ans, en particulier de cause cardiovasculaire.

La perte d’odorat a déjà été associée aux troubles cognitifs, et identifiée comme un marqueur précoce des maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Un lien a aussi été établi avec un risque de mortalité prématurée plus élevé. Toutefois, indique cette équipe américaine (université du Michigan), ces observations reposent sur des suivis relativement courts. Ce qui n’est pas le cas ici.

Un dépistage systématique ?


Les chercheurs ont recruté quelque 2500 seniors et personnes âgées (autant d’hommes que de femmes), auxquels ils ont fait passer des tests olfactifs. Dix ans plus tard, ils ont recensé les décès. Résultat : par rapport à ceux qui présentaient une bonne olfaction à l’entame, les participants avec un faible odorat s’exposent à un risque de décès à 10 ans accru de 46%. Aucune différence n’est constatée entre les hommes et les femmes. Mais de manière surprenante, on remarque que le risque est plus marqué parmi les personnes qui se disaient en excellente santé au départ.

Concernant les causes de décès, elles renvoient aux maladies neurodégénératives et cardiovasculaires. Ceci ajoute donc un élément important à ce qui avait déjà été observé : en plus d’être un indicateur possible d’Alzheimer ou de Parkinson, un faible odorat peut aussi être le signe du développement d’une menace cardiovasculaire, souvent silencieuse. La systématisation d’un test de l’odorat doit-elle être envisagée chez les seniors et les personnes âgées ? En tout cas, à titre individuel, une perte d’odorat doit sans doute inciter à en faire part à son médecin, qui pourrait en tenir compte dans le cadre de la prise en charge globale de son patient.

Source: Annals of Internal Medicine (https://annals.org/aim)
publié le : 20/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci