Boissons chaudes et cancer de l'oesophage : pas de panique

Dernière mise à jour: juin 2019 | 3697 visites
123-warme-hot-koffie-heet-drank-04-19.png

news La consommation régulière de boissons chaudes, café ou thé notamment, augmente-t-elle le risque de cancer de l'oesophage ? Oui, mais pas de panique : pour cela, il faut boire vraiment très chaud, au-delà du supportable pour la plupart d'entre nous.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le fait de boire du café, du thé ou d'autres boissons trop chaudes - à partir de 65 °C - pourrait potentiellement augmenter le risque de cancer de l’oesophage. A cette température, le liquide peut provoque des brûlures sur la paroi de l'oesophage : en cas de consommation répétée, la capacité d'auto-réparation des cellules est sévèrement mise à l'épreuve, avec alors un phénomène d'irritation et d'inflammation, ce qui peut constituer un terrain favorable pour le cancer.

Récemment, une équipe iranienne a publié le compte rendu du suivi de quelque 50.000 personnes pendant dix ans. Au début de l'étude, les participants ont rempli un questionnaire sur leur rythme de consommation de thé et les chercheurs ont vérifié la température de la boisson. Ils ont ensuite recensé les cas de cancer de l'œsophage, en tenant compte de la consommation de tabac et d'alcool. Le résultat indique que boire plus de 70 cl de thé par jour à 60 °C ou plus double le risque de cancer de l'œsophage.

Deux observations. Ce seuil des 60 - 65 °C est très élevé, et la plupart d'entre nous seraient incapables d'avaler une boisson aussi chaude. Ensuite, les principales causes de cancer de l'œsophage sont le tabac et la consommation excessive d'alcool (la combinaisons des deux fait exploser le risque).

Source: OMS (www.who.int/fr) et International Journal of Cancer (https://onlinelibrary.wiley)
publié le : 12/06/2019 , mis à jour le 11/06/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci