Comment reconnaissez-vous la FPI, une maladie pulmonaire grave mais encore inconnue ?

Dernière mise à jour: septembre 2019 | 13771 visites
ad_Belung_250x150.jpg

news Imaginez que vous voyez quelqu'un à bout de souffle et en train de tousser. On pense immédiatement à de l'asthme. Pourtant, il existe d'autres maladies graves pouvant causer ces symptômes. Par exemple la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). La FPI est beaucoup moins connue que d'autres maladies comme l'asthme, la BPCO ou le cancer du poumon. Pourtant, elle peut être tout aussi aggravante, voire mortelle. Dans cet article, nous abordons quelques-unes des principales caractéristiques de cette maladie relativement méconnue.

La formation de cicatrice dans les poumons en tant que cause

FPI signifie "fibrose pulmonaire interstitielle". C'est un nom compliqué et difficile à prononcer. Mais à y regarder de plus près, ce nom s’avère très logique. La FPI est une maladie des poumons (d'où l'appellation «pulmonaire»). La cause de la FPI est encore inconnue et est désignée par le terme «idiopathique». Une autre caractéristique de la FPI est la cicatrisation (ou «fibrose») du tissu pulmonaire. En raison de cette fibrose, l'oxygène est moins capable de pénétrer dans le sang depuis les poumons. Cela conduit à des symptômes tels que l'essoufflement et la toux. À l'heure actuelle, la FPI touche 14 à 43 personnes sur 100 000 et est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Le plus souvent on constate que la maladie est diagnostiquée tardivement, non pas parce que c'est assez rare. Reconnaître correctement les symptômes en cas de doute, consulter un médecin revêt est donc important.

Autres symptômes : doigts tambour et son Velcro

Outre l'essoufflement et une toux sèche chronique, l'hippocratisme digital est un symptôme typique de la FPI. L'hippocratisme digital est également appelé « doigts en baguettes de tambour » : l'extrémité des doigts s'élargit et les ongles commencent à s'incurver, ce qui donne l'impression de « baguettes de tambour ». Une autre expression qui est également souvent mentionnée avec la FPI est le « son Velcro » : il s'agit de râles crépitants qu'un médecin entend lorsqu'il ausculte les poumons d'une personne atteinte de FPI. Ces râles crépitants ressemblent à un Velcro que l'on ouvre lentement. 

Obtenir la FPI de l'inconnu

Comme indiqué, de nombreuses personnes ne pensent pas immédiatement à la FPI avec un essouf-flement ou une toux sèche. Même pour les médecins, il est très difficile de distinguer la FPI des autres maladies, et la moitié des patients atteints de FPI obtiennent d’abord un mauvais diagnostic. Cela montre à quel point il est important d’attirer d’avantage l’attention sur la FPI. En mettant le plus de personnes au courant de cette maladie, on permet qu’elle soit reconnue plus rapidement.

Belung.be, une source d'informations sur la FPI

Il existe diverses initiatives pour informer les gens sur la FPI. L’une d’entre elles est le site web Be-lung.be. Ce site web est structuré comme un magazine en ligne qui publie des articles pour attirer l’attention sur la maladie et informer les patients et leur entourage. En savoir plus sur la FPI : www.belung.be

6374-BOEHR-infographic_Belung_A4_FR.png

cliquez pour agrandir

Référence:
Infographique FPI Boehringer Ingelheim
__________________________________________
MPR-BE-100140 06/2019

Source: Communiqué Boehringer Ingelheim
publié le : 30/09/2019

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci