Mieux comprendre votre asthme et votre expérience personnelle de l’asthme

Dernière mise à jour: mai 2019 | 1779 visites
ad_astr_easthma.jpg

news

L’asthme, qu’est-ce que c’est ?

L’asthme est une maladie respiratoire fréquente au cours de laquelle les voies respiratoires réagissent de manière exagérée à certains facteurs extérieurs comme certains allergènes ou d’autres stimuli, généralement en raison d’une inflammation chronique des voies respiratoires. Après exposition à un stimulus, les voies respiratoires se resserrent. La réaction excessive à ces stimuli, entraînant un rétrécissement temporaire des voies respiratoires, est désignée par le terme d’hyperréactivité bronchique.

Quelles sont les différentes formes d’asthme ?

Il existe différentes manières de subdiviser l’asthme. La subdivision peut être basée sur un mécanisme de développement différent, tel que les asthmes allergiques et non allergiques.

Chez la plupart des personnes atteintes d’asthme, les voies respiratoires sont enflammées de manière continue. Une autre subdivision fait référence à la nature de cette inflammation. Dans environ la moitié des cas, il s’agit d’inflammation « éosinophile ». Un éosinophile est un type de globule blanc. 

Quels types de médicaments existe-t-il pour le traitement de l’asthme ?
  • Les corticostéroïdes inhalés diminuent l’inflammation des voies respiratoires et constituent le coeur du traitement de l’asthme. Ils réduisent le risque de la survenue de symptômes et de crises. La plupart des asthmatiques utilisent un inhalateur contenant des corticostéroïdes comme traitement d’entretien (« de fond »).
  • Les bronchodilatateurs à action rapide peuvent être utilisés en tant que traitement de secours, à savoir lorsque les symptômes apparaissent. Les bronchodilatateurs ne soulagent que temporairement les crises d’asthme mais ne traitent pas la cause sous-jacente de l’asthme 
  • Autres traitements adjuvants: Si nécessaire, votre médecin pourra compléter votre traitement de l’asthme par des médicaments adjuvants
Qu’est-ce que l’asthme sévère ?

Si, malgré une bonne adhésion au traitement avec une technique d’inhalation correcte et que les autres affections qui accompagnent votre asthme ont été prises en charge efficacement, vous utilisez encore un traitement de ‘fond’ à forte dose, vous pourriez être atteint(e) d’asthme sévère. Entre 2 et 4% de tous les asthmatiques sont atteints d’asthme sévère.1

Comment l’asthme sévère est-il traité ?

Le traitement d’asthme sévère consiste en un traitement d’entretien quotidien à dose optimale, éventuellement complété par des traitements spécifiques. Les personnes atteintes d’asthme sévère présentent souvent des exacerbations de l’asthme nécessitant un traitement de courte durée de Medrol®.

Ces dernières années, de grandes étapes ont été franchies dans le traitement de l’asthme sévère. En fonction des caractéristiques de l’asthme, un traitement plus ciblé peut être initié, notamment l’utilisation de médicaments spécifiques de nouvelle génération (« thérapies biologiques »).

Pour le moment, 2 types de thérapies biologiques injectables sont disponibles. La forme d’asthme et le type d’inflammation des voies respiratoires déterminent quel médicament peut être efficace.

La période entre deux injections dépend essentiellement du médicament utilisé et varie de 2 semaines à 2 mois.

  • Traitement anti-IgE : ce médicament neutralise les anticorps IgE, qui jouent un rôle important dans les réactions allergiques. Ce médicament n’est considéré que chez les personnes atteintes d’asthme sévère allergique non contrôlé.
  • Traitement anti-IL5 ou anti-IL5R : L’IL-5 est une substance excessivement produite par le corps chez certaines personnes asthmatiques et provoque l’accumulation d’éosinophiles dans et autour des voies respiratoires. En désactivant l’IL-5 ou en bloquant le récepteur de l’IL-5, l’inflammation des voies respiratoires à éosinophiles diminuera. Les anti-IL5 comme les anti-IL5R ne sont donc actifs qu’en cas d’asthme à éosinophiles, c’est-à-dire une forme d’asthme ou les éosinophiles jouent un rôle causal dans l’asthme.

Texte écrit basé sur une brochure « Asthme (sévère) » développé par dr. Filip Triest, dr. Shane Hanon, Prof. Lieven Dupont, Prof. Antoine Froidure et Prof. Charles Pilette en collaboration avec AstraZeneca BeLux. (BE-1867)

Références
1. Hekking et al., JACI. 2015:135;896-902, Dutch population survey (IMI consensus definition vs. ERS/ATS guidelines respectively)

Source: Communiqué AstraZeneca
publié le : 07/05/2019 , mis à jour le 05/05/2019

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci