40 - 50 ans : un âge critique pour les femmes

Dernière mise à jour: avril 2019 | 7947 visites
123m-vr-eten-voeding-12-11.jpg

news La quarantaine est une période très importante pour la santé cardiovasculaire de la femme : l’approche de la ménopause doit inciter à adapter les habitudes de vie.

La ménopause est associée à une accélération de la progression de l’athérosclérose (obstruction des artères), avec alors une augmentation du risque d’accident cardio et cérébrovasculaire : infarctus, accident vasculaire cérébral (AVC)… Une équipe américaine (université du Michigan) a examiné le lien entre les habitudes de vie pendant la quarantaine et ce qu’on appelle l’athérosclérose subclinique, c’est-à-dire une athérosclérose disséminée qui évolue silencieusement (sans symptôme), mais qui présente une réelle menace à terme.

Un millier de femmes âgées de 40 à 50 ans ont été intégrées dans cette étude. Au départ et ensuite à intervalles réguliers, trois paramètres de leur mode de vie ont été évalués : alimentation, activité physique et tabagisme. Elles ont été suivies pendant environ quinze ans. Le résultat montre de manière très claire que les femmes avec un mode de vie sain (pas de tabac, alimentation équilibrée, activité physique régulière) présentent un degré d’athérosclérose subclinique sensiblement inférieur à celles qui n’adhèrent pas à ce comportement santé.

On observe que le tabagisme joue le rôle le plus important dans cette association, sachant néanmoins que les trois paramètres doivent être pris en considération. Les auteurs parlent d’une « fenêtre critique » pendant la transition vers la ménopause, alors que l’adhésion à ces trois comportements sains reste relativement faible dans la population féminine des 40 - 50 ans. Le conseil : agir à cet âge, en adaptant son mode de vie, se traduit par un bénéfice très net sur le moment et pendant bien des années.

Source: Journal of the American Heart Association (www.ahajournals.org/journal)
publié le : 01/05/2019 , mis à jour le 30/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci