Diabète : ne sautez pas le petit déjeuner

Dernière mise à jour: avril 2019 | 2874 visites
123m-ontbijt-gezond-25-3.jpg

news Le fait de sauter régulièrement le petit déjeuner augmente sensiblement le risque de développer un diabète de type de 2 (DT2) : il est important de respecter ce repas du matin.

Cette association a déjà été évoquée, et une équipe allemande (université Heinrich Heine) a cherché à quantifier plus précisément le risque. Elle a examiné une série d’études consacrées à ce sujet afin d’en dégager et d’en croiser les données les plus probantes. Au total, la méta-analyse porte sur quelque 100.000 adultes.

Le résultat montre que par rapport aux personnes qui ne sautent jamais le petit déjeuner, celles qui font toujours l’impasse sur le repas du matin s’exposent à un risque accru de 33% de développer un diabète. Les chercheurs observent une relation dose - réponse : plus on saute de petits déjeuners, plus le risque augmente, avec un pic à 4 - 5 fois en moyenne par semaine.

L’explication ? Elle renvoie sans doute au fait que l’impasse sur le petit déjeuner incite à manger davantage le midi et le soir, avec alors une réponse glycémique plus importante, et une influence sur le poids. Quant à la composition du petit déjeuner, elle reposera idéalement sur des apports élevés en céréales (attention aux produits prêts à consommer à haute teneur en sucre !) et en protéines (œuf, yaourt, fromage…), avec l’ajout d’un fruit.

Source: The Journal of Nutrition (https://academic.oup.com/jn)
publié le : 16/04/2019 , mis à jour le 15/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci