Comment rester en vie dans Game of Thrones ?

Dernière mise à jour: mai 2019 | 2957 visites
got.jpeg

news Le taux de mortalité durant les sept premiers épisodes de la série Game of Thrones est assez édifiant. Pourquoi certains personnages ont-ils survécu et comment sont morts les autres ?

Une équipe d’épidémiologistes australiens (université Macquarie) a analysé dans le détail le parcours de quelque 330 personnages significatifs de la série, quel que soit le moment où ils sont apparus entre les saisons 1 et 7. Premier point : plus de la moitié (56%) sont décédés. Les causes ? Blessure, brûlure ou empoisonnement, associés dans la plupart des cas à une agression (63%) ou à un combat. La probabilité de mourir dans l’heure qui suit l’apparition du personnage s’élève à 14%. La durée de survie moyenne est estimée à 28 heures et 48 minutes (temps de diffusion, bien sûr).

Ceux qui ont le plus de chances de survivre ? Les femmes, les membres de la haute société, ceux qui réussissent à nouer des alliances (par trahison le cas échéant), et ceux qui apparaissent comme secondaires au départ et qui poursuivent leur chemin au fil des épisodes. Bien entendu, ces caractéristiques n’ont pas systématiquement empêché une issue fatale, mais statistiquement, le risque de décès est plus faible.

On pourrait s’interroger sur l’intérêt d’une telle étude. Disons d’abord que les scientifiques aussi aiment se faire plaisir, et aborder des sujets un peu décalés. Ensuite, en commentant leurs recherches, les auteurs notent que Game of Thrones repose sur une inspiration médiévale, une époque où la violence était bien plus répandue qu’aujourd’hui. Et ils concluent : « Il existe un fort potentiel en termes de prévention des morts violentes dans le monde de Game of Thrones ».

Source: Injury Epidemiology (https://injepijournal.biome) - Photo : Macall B. Polay / HBO - Vidéo : HBO (www.hbo.com/game-of-thrones)
publié le : 18/03/2019 , mis à jour le 02/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci