Pourquoi les amandes peuvent être mortelles

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 12974 visites
123-amandelnoten-06-15.jpg

news Il n’en faut pas énormément pour courir à la catastrophe : attention à la teneur en acide cyanhydrique (cyanure) de l’amande d’abricot et de l’amande amère. Et elles n’ont aucun effet contre le cancer.

L’autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) recommande de ne pas dépasser trois amandes amères par jour chez l’adulte et une demie chez l’enfant. Pour l’amande douce, il n’y a aucun problème. En fait, l’amande amère (amandier sauvage) et l’amande (amère) d’abricot peuvent être toxiques même en cas d’ingestion relativement modérée, en raison de la présence en forte quantité d’acide cyanhydrique (cyanure), extrêmement toxique. La consommation de cinq à dix amandes peut être fatale à un enfant, et quelques dizaines peuvent tuer un adulte.

Il est important d’ajouter aussi que des rumeurs non fondées attribuent à l’amande amère d’abricot des vertus contre le cancer (10 unités par jour en prévention, 60 en traitement). D’abord, cela n’a aucun sens, ensuite, cette consommation élevée a entraîné de nombreux cas d’intoxication grave, avec convulsions, troubles cardiorespiratoires et digestifs, malaise, coma… Une extrême prudence est indispensable.

Source: Efsa (www.efsa.europa.eu/fr)
publié le : 15/01/2019 , mis à jour le 14/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci