Petit doigt gonflé : c’est la tuberculose !

Dernière mise à jour: décembre 2018 | 3201 visites
RA-Juve-arthr-ontst-vingers-kind-170-10.jpg

news La littérature médicale rapporte le cas exceptionnel d’une femme diagnostiquée avec une tuberculose localisée dans l’auriculaire de la main gauche.

Le cas est signalé par une équipe américaine (université de Californie). La patiente, âgée de 42 ans, s’était présentée à l’hôpital car depuis une semaine, elle avait très mal au petit doigt de la main gauche, rougi et fortement gonflé, sans blessure apparente. Les médecins ont réalisé une radio et une IRM, et ils n’ont pas constaté d’anomalie de l’os (pas de lésion de type fracture, donc).

Ils ont ensuite effectué une biopsie de la peau, et l’analyse a montré la présence de Mycobacterium tuberculosis, le bacille de Koch, l’agent responsable de la tuberculose. Cette maladie affecte essentiellement les poumons, mais elle peut aussi toucher d’autres organes, comme les os, le système nerveux, le rein ou l’intestin. Mais le petit doigt, c’est totalement exceptionnel.

La patiente présentait un terrain qui a pu favoriser l’infection, indique Futura Sciences. Elle souffrait en effet de lupus, une maladie auto-immune pour laquelle elle était traitée par immunosuppresseur et corticostéroïde. Mais la location exclusive dans le petit doigt (les poumons étaient sains) reste un vrai mystère.

En approfondissant, les médecins ont appris que le mari de la patiente s’était mis à tousser au retour d’un voyage en Chine, et ils lui ont diagnostiqué une tuberculose, pulmonaire cette fois. C’est sans doute lui qui a transmis la bactérie à son épouse. Pendant neuf mois, la patiente a été traitée par antibiotiques, et elle est à présent complètement guérie.

Source: The New England Journal of Medicine (www.nejm.org) via Futura Sciences (www.futura-sciences.com)
publié le : 01/01/2019 , mis à jour le 31/12/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci