Comment se protéger contre les poux ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 1922 visites
luizen-haar-kamm-170_400_09.jpg

conseil Il est impossible d’éviter totalement le risque d'être infesté par les poux, mais on peut limiter le danger et en tout cas empêcher une propagation ultérieure. Voici nos conseils.

Les poux se déplacent principalement d'une tête à l'autre par contact direct. Comme les enfants ont plus fréquemment ce type de contacts en jouant, ils ont plus souvent des poux. Les adolescents seraient quant à eux de plus en plus touchés car ils prennent souvent des selfies à plusieurs. Les cohabitants de l’enfant ou de l’adolescent infesté sont également plus susceptibles d'avoir des poux.

• La contamination peut également se produire en portant un chapeau ou un foulard d'une personne porteuse de poux. Les poux peuvent aussi passer par les vêtements lorsqu'ils sont rapprochés, par exemple sur un porte-manteau.

• La contamination par d'autres objets tels que les peignes, les brosses ou les draps de lit est rare, mais possible.

Ce n'est pas une question d’hygiène

• Les poux ne relèvent pas d'un problème d'hygiène. Par exemple, se laver les cheveux est inutile comme mesure préventive. Couper les cheveux courts n’a aucun sens. Les poux ne préfèrent pas les cheveux longs.

• L'utilisation régulière de fixatif et de gel pour les cheveux pourrait arrêter les poux. Une étude menée aux Pays-Bas montre que 3% des garçons qui utilisent le gel ont des poux et que parmi les garçons qui n'en utilisent pas, le pourcentage est de 6%. Côté, filles 7% de celles qui utilisent de la laque ont des poux, contre 12% de celles qui n’en utilisent pas.

• Le traitement des meubles ou des tapis avec un insecticide en aérosol est totalement inutile, car les chances de survie des poux sont grandes.

• Les mesures préventives générales visant à réduire les risques d’infection par les poux, par exemple en évitant les patères encombrées, sont peu utiles.

• L'effet d'un sac anti-poux sur la propagation des poux n'a pas été scientifiquement prouvé.

• Il est utile de désinfecter peignes, brosses, ou épingles à cheveux : les immerger 30 secondes dans l'eau à 60 °C ou pendant une heure dans une solution alcoolique (70°). Des désinfectants spéciaux ou des insecticides ne sont pas nécessaires.

L'importance d'une inspection régulière

• Il est utile d’inspecter périodiquement les écoliers avec un peigne à poux ou avec le test du peigne humide.

• Si des poux sont détectés, vérifiez auprès de toutes les personnes vivant à la maison (éventuellement aussi les grands-parents) si elles ont des poux (et ne vous oubliez pas !). Si vous ne trouvez pas de poux, répétez l’opération sur tout le monde une fois par semaine pendant au moins deux semaines.

• Traitez en même temps toutes les personnes avec des poux ou des lentes. Ceux qui n'ont pas de poux ne doivent pas être traités.

Informez l’école ou la crèche (et éventuellement les parents d’amis) si votre enfant a des poux. Inversement, l'école doit informer les parents si des poux sont détectés dans la classe. Il est très important que toutes les personnes infectées par les poux soient traitées simultanément.

• Vérifiez les cheveux après le traitement, et ceci pendant 14 jours. Répétez le traitement et certainement en cas de retour des poux.

Un produit anti-poux à titre préventif ?

L'usage préventif d'un produit anti-poux est fortement déconseillé. Les substances actives peuvent irriter le cuir chevelu et provoquer des démangeaisons. De plus, les poux peuvent devenir résistants à la substance active. Les nouveaux produits non toxiques à base de silicone ne sont pas non plus recommandés pour une utilisation préventive.

Laver les vêtements et la literie n’est pas nécessaire. Contrairement à ce qui est souvent recommandé, il n'a pas été prouvé que le lavage de la literie, des peluches, des vêtements, des chapeaux, des foulards, et ainsi de suite, soit utile. Aspirer la maison, la voiture..., n'est pas non plus nécessaire.

Les enfants atteints de poux ne devraient jamais être exclus de l'école ou du club de sport. Il n'y a aucune preuve que l'exclusion de l'école soit efficace. Au moment où les poux sont détectés, l’enfant a probablement été infesté depuis plusieurs semaines.

Porter un bonnet de bain à la piscine n'est pas nécessaire. Le transfert des poux dans l'eau est très improbable.


publié le : 26/09/2018 , mis à jour le 25/09/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci