La barbe : quel style et quel entretien ?

Dernière mise à jour: août 2018 | 927 visites
Dans cet article
La barbe : quel style et quel entretien ?

dossier Pour voir ce que cela donne, parce qu'on n'a pas envie de se raser, ou pour changer radicalement de look, chaque homme se laisse tôt ou tard pousser la barbe, un peu ou beaucoup. Si on veut la garder, il ne faut pas se tromper de style et un entretien minutieux est nécessaire. Quels conseils ?




Quel style pour quel visage ?

123m-baard-beauty-man-7-8.jpg
Après une (longue) période de déclin, la barbe est redevenue très populaire. Elle répond à la personnalité de chacun et renvoie un message : classe et élégance, aventurier ou rebelle...

Mais tous les types de barbe ne conviennent pas à chaque homme. Elle doit correspondre à la physionomie, au style, et surtout à la forme du visage. Il faut avant tout se méfier des « modèles people » : la barbe de David Beckham ou de Leonardo DiCaprio n'est pas adaptable à chacun.


• Si vous avez un visage rond ou carré, optez plutôt pour une barbe qui allonge et affine, longue au menton, mais courte sur les côtés.

• Si vous avez un visage allongé ou rectangulaire, gardez une barbe courte au menton et plus longue sur les joues, afin que votre visage apparaisse plus étoffé.

• Si vous avez un visage triangulaire (pointe vers le bas), arrondissez l’accentuation de votre menton par une combinaison de barbe et de moustache (une « bearstache ») ou avec des rouflaquettes plus longues.

Comment procéder ?

Il faut de 4 à 6 semaines avant qu’une barbe arrive à maturité. Durant cette période, il ne faut pas se raser, sauf si la pousse n'est pas uniforme et qu'il s'agit d'éliminer l'un ou l'autre excès de poils (par exemple un débordement au sommet des joues), très peu esthétique. Ne pas se raser ne signifie pas pour autant qu'il ne faut pas soigner sa barbe naissante : il est nécessaire de discipliner la pousse.

Avant de démarrer, il faut assainir la peau, la nettoyer en profondeur et bien l'hydrater (des produits cosmétiques sont adaptés à cela). Une peau trop sèche ou sujette à l'acné doit d'abord être traitée. Le cas échéant, demandez l'avis d'un médecin.

Un minimum de matériel est indispensable : rasoir à barbe, brosse, peigne, et éventuellement une tondeuse (pour les barbes très fournies).

Quel entretien ?

123m-baard1-hygiene-7-8.jpg
Que faut-il faire et ne pas faire pour que la barbe soit belle et saine ?

1° - Le cou

La barbe doit rester bien pleine, fournie sur le menton, et harmonieuse sur les joues. Mais le bas du cou doit être dégagé. Pour vérifier où se situe l’encolure (la délimitation), placez deux doigts au-dessus de votre pomme d’Adam. Tirez ensuite une ligne imaginaire partant de l’arrière de chaque oreille jusqu’à cette limite supérieure. Tous les poils en dessous doivent être rasés. Le résultat sera une encolure nette et une frontière claire.

Vous pouvez également procéder de la manière suivante : placez votre index le plus près possible sous votre menton et rasez en dessous.

La première fois, cela vous demandera un petit effort, mais par la suite, les choses seront plus faciles. Il convient d’éliminer sans tarder tous les poils qui poussent dans cette zone : avec un rasoir électrique, l’opération se déroulera aisément.

2° - La taille

Une taille régulière est indispensable pour présenter une barbe soignée. Déplacez le peigne ou la brosse à barbe dans le sens contraire des poils. Ils se redresseront et vous pourrez les tailler selon la forme souhaitée. Lors de la première taille, il ne faut pas y aller trop fort.

Si vous souhaitez avoir une barbe courte et fine ou si vous avez des poils rebelles, il faudra les tailler tous les deux ou trois jours. Si votre barbe pousse à un rythme lent et si vous désirez qu'elle soit longue et fournie, tailler toutes les deux semaines suffira.

La moustache devra être taillée chaque semaine. Peignez les poils de votre moustache vers le bas au-dessus de vos lèvres et coupez-les ensuite à la longueur souhaitée avec des ciseaux à moustache. Ceux-ci sont aussi pratiques pour s’attaquer à des poils de barbe indésirables. Certains poils poussent en effet plus rapidement que d’autres et doivent subir des petites retouches à temps. D’autres apparaissent au mauvais endroit – par exemple haut sur la mâchoire supérieure – et doivent être éliminés.

3° - La peau

Le secret d’une barbe douce exige un soin quotidien. Comment ? En appliquant une huile de soin ou une crème hydratante après avoir lavé le visage. Utilisez un peigne à barbe, afin de pouvoir soigneusement répartir le produit sur l’ensemble de votre barbe. L’huile prévient le dessèchement des poils et ils gratteront moins.

La peau sous la barbe doit aussi être suffisamment hydratée, sous peine de démangeaisons. Le nettoyage est réalisé avec un shampoing hydratant spécial pour barbe ou avec un savon doux que vous utilisez pour laver votre visage.

Une barbe saine

stand-man-baard-01-16_.jpg
Les caractéristiques essentielles de la barbe sont déterminées par la génétique. Toutefois, une série de moyens permettent d'en stimuler la croissance et de la garder en bonne santé.

L’adoption d’un mode de vie sain aide beaucoup, en particulier l'alimentation (nutriments), l'activité physique et le sommeil. Ainsi, une bonne nuit réparatrice assure que tous les nutriments circulent bien dans l’organisme, et donc nourrissent correctement les follicules pileux. Le taux de testostérone, une hormone associée à la pousse des poils, est influencé par le mode de vie.

Une étude de l’université du Queensland (Australie) indique que la barbe jouerait un rôle dans la prévention du cancer de la peau, en limitant les effets néfastes des UV : les zones du visage recouvertes par la barbe sont bien moins exposées que les zones sans poils. L’épaisseur et la longueur de la barbe jouent un rôle.

Certains spécialistes affirment que la moustache agit comme une barrière contre le pollen, et le risque d'allergie, en retenant les grains de pollen avant qu'ils ne pénètrent dans le nez. Les avis en la matière sont toutefois partagés.

Ajoutons que la barbe et la moustache peuvent abriter des microbes et des restes de nourriture, et qu'une bonne hygiène est donc impérative.


publié le : 09/08/2018 , mis à jour le 08/08/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci