Soleil : est-on vraiment protégé sous un parasol ?

Dernière mise à jour: juillet 2018
123m-zon-strand-parasol-20-3.jpg

news Les rayons ultraviolets (UV) se diffusent partout, agissant directement et indirectement. C'est la raison pour laquelle le parasol n'offre pas une protection suffisante et il est donc nécessaire d'appliquer une protection solaire.

Le problème renvoie au phénomène de réverbération. Le parasol protège bien contre le rayonnement direct, et beaucoup moins contre le rayonnement indirect. En fait, il est tout à fait possible de souffrir d'un coup de soleil... ou de bronzer après quelques heures passées sous un parasol. Le risque d'effets néfastes des UV est donc réel, encore que les conséquences sont forcément plus modérées qu'en cas d'exposition directe au soleil.

Le sable réfléchit fortement les UV (entre 10 et 20%) : si le parasol est installé sur la plage, le risque reste significatif. L'eau réverbère aussi (mer, piscine...), et même l'herbe, mais dans une moindre mesure (2 à 5% des rayons solaires).

L'ombre d'une treille, d'une tonnelle ou d'un parasol ne dispense donc pas de s'enduire de crème solaire sous peine d'attraper un coup de soleil.

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram

Alimentation saine