Que faut-il savoir sur le vin naturel ?

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 902 visites
st-rodewijn-11-16.jpg

conseil Le vin naturel (ou nature) est produit dans les plus grandes régions viticoles, comme en Bourgogne et dans le Beaujolais, mais aussi en Belgique. Deux caractéristiques : il est issu de l'agriculture biodynamique et il est dépourvu de sulfites ajoutés. Que faut-il encore savoir ?

• Il est élaboré à partir de raisins issus de l’agriculture biologique/biodynamique et la vinification repose sur le moins d’interventions possibles.

• Il contient pas ou très peu de sulfites ajoutés (max. 30 mg/l pour le rouge, 40 mg/l pour le blanc). L’ajout éventuel de sulfites intervient lors de la mise en bouteille, afin de stabiliser le vin en vue du transport.

• Il est produit sans intrants : pas de sucres ajoutés (sucrage), pas de levures exogènes, pas d'enzymage, pas de correction d’acidité ou d'intervention en cave.

• Vendanges manuelles.

• Pas de pasteurisation.

• En général, vins non collés et non filtrés.

Pas de mal de tête. L'ajout plus ou moins important de sulfites lors de la vinification permet de protéger le vin contre l'oxydation et de le stabiliser pour le transport. L'excès de sulfites dans un vin peut causer des maux de tête, ainsi que des palpitations. Ceci ne se produit pas avec le vin naturel. Toutefois, il contient autant d'alcool qu'un vin classique, et l'abus conduit au mal de crâne...

• Le prix plus élevé s'explique par des rendements plus faibles pour les viticulteurs.

• Ces vins vieillissent correctement, à condition de les conserver dans une bonne cave, bien adaptée.

Source: Barbara Simon (avec www.france.tv/france-5/la-q)
publié le : 10/07/2018 , mis à jour le 09/07/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci