Exercice physique : même un peu, c’est très bon pour le moral

Dernière mise à jour: mai 2018 | 3330 visites
man-sport-lopen-170_400_04.jpg

news La pratique d’une activité physique est bénéfique pour le corps comme pour l’esprit, et il n’en faut pas beaucoup pour que ces effets se produisent.

La recommandation est bien connue : une demi-heure d’activité physique modérée par jour, cinq fois par semaine. Plus, en termes de durée et d’intensité, c’est mieux, mais moins, c’est déjà cela de pris. Plusieurs études ont ainsi montré que pour les personnes qui n’ont pas le temps, l’envie ou la capacité, une heure d’exercice par semaine se traduit déjà par des bénéfices sur le plan physique. Et il s’avère que c’est le cas aussi pour le bien-être mental.

Une équipe britannique (King’s College London) a analysé des données concernant quelque 34.000 adultes, suivis pendant une dizaine d’années. A intervalles périodiques, ils ont renseigné leur degré d’activité physique, et ces informations ont été croisées avec les cas de dépression. Le résultat montre que « la pratique régulière d’une activité physique confère une protection contre le risque de dépression, et cet effet protecteur persiste quelle que soit l’intensité de cette activité physique », indique le Dr Alain Cohen (Journal international de médecine).

Les auteurs ont ainsi calculé que « 12% des cas de dépression auraient pu être prévenus si les personnes concernées avaient pratiqué une heure d’activité physique par semaine ». Un constat à la fois étonnant et encourageant, qui incite les chercheurs à promouvoir l’exercice physique « même à un degré modeste », sa pratique pouvant avoir « un impact important en matière de santé publique », avec « la prévention d’une proportion substantielle de nouveaux cas de dépression ».

Source: The American Journal of Psychiatry (https://ajp.psychiatryonlin)
publié le : 13/05/2018 , mis à jour le 12/05/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci