Moustiques : ils adorent aussi… notre goût !

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 5462 visites
123-malaria-mug-mosquito-5-2.jpg

news Il n’y a pas que l’odeur qui attire les moustiques : le goût de l’être humain exerce un gros effet d’attraction. Une piste pour nous protéger contre leurs piqûres ?

Les moustiques utilisent leur odorat pour repérer leurs proies, dont l’homme. En fait, ils disposent de trois paires de « nez », explique la revue médicale Le Généraliste : des antennes, des palpes (pièces buccales sensorielles) maxillaires et des palpes labiaux. En recourant à une technique de fluorescence, une équipe américaine (université Johns Hopkins) a étudié de près ces organes olfactifs afin de comprendre comment l’insecte perçoit et traite les informations. Et c’est alors qu’ils ont découvert que si les antennes et les palpes maxillaires envoient les signaux vers une région du cerveau associée à l’odorat, les données transmises par les palpes labiaux empruntent un tout autre chemin, qui les conduit à une zone liée… au goût.

Selon les chercheurs, il est probable que les substances odorantes - gustatives de notre peau captées par les palpes labiaux influencent les préférences du moustique, en particulier quand il cherche à quel endroit piquer, peut-être pour trouver des indices sensoriels qui indiquent un accès facile aux vaisseaux sanguins. Le schéma serait donc celui d’une détection de la proie à distance (antennes et palpes maxillaires), suivi d’un repérage à proximité (palpes labiaux). Ceci suggère qu’une combinaison de répulsifs serait plus efficace pour empêcher le moustique de piquer. Les spécialistes poursuivent leurs travaux afin de déterminer les odeurs les plus désagréables pour le moustique, tout en étant supportables pour l’homme.

Source: Nature Communications (www.nature.com/ncomms/index)
publié le : 15/12/2016 , mis à jour le 14/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci