10 conseils contre la peur de l’avion

Dernière mise à jour: août 2016 | 3295 visites
man-vliegtuig-angst--170_400_06.jpg

news On estime que près d'une personne sur 3 a plus ou moins peur de l’avion. Environ une sur 10 serait terrorisée au point d'être incapable de monter à bord. Cette anxiété peut prendre diverses formes : certains prennent l’avion mais sont (très) tendus pendant le vol et d'autres limitent leurs voyages au strict nécessaire et éprouvent une grande angoisse durant le trajet. Enfin, certains sont tout simplement incapables de prendre l'avion.

La peur de l’avion est associée à des symptômes physiques et psychologiques. Souvent, ils se manifestent déjà dans les jours qui précèdent le voyage.

Les symptômes physiques

• tremblements, tension musculaire
• difficultés respiratoires, hyperventilation
• palpitations, douleurs à la poitrine (thorax)
• problèmes gastro-intestinaux
• transpiration, vertiges, nausées…

Les symptômes psychologiques

• troubles de la mémoire
• images désagréables
• anxiété, stress, tension
• crise de panique

Les causes de la peur de l’avion

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la peur de l’avion.

Il peut s'agir d'un problème isolé, mais chez plus d’une personne sur quatre, il va de pair avec d’autres formes d’angoisse, comme la claustrophobie (par exemple ne pas pouvoir prendre l’ascenseur), l’agoraphobie (par exemple ne pas oser prendre le train), l’angoisse de la prise de parole en public, ou encore des vertiges.

• Certains voyageurs ont déjà vécu des expériences désagréables, comme des turbulences, des bruits étranges et inquiétants…
• Certains ont peur parce que c’est la première fois.
• Pour beaucoup, voler = danger
• Ce qui joue souvent également, c’est l’absence de contrôle sur le vol, la dépendance totale au pilote.

Les conseils


Avant le vol

1° - Préparez-vous bien à temps.

• N'attendez pas la dernière minute pour vérifier vos documents de voyage (billet, passeport...). Les turbulences sont souvent violentes vers la queue de l’avion, réservez donc un siège à l’avant.
• Parlez avec votre famille, vos amis et des gens qui volent régulièrement pour qu’ils vous racontent leurs expériences (positives) de ces voyages.
• Consultez votre médecin afin de vous informer sur vos éventuels problèmes de santé.

2° - Préférez un vol direct sans escale, afin de ne pas répéter les moments stressants.

3° - Informez-vous avant le vol sur les différents aspects qui vous angoissent : comment un avion peut-il voler ? Que sent-on, que voit-on, qu’entend-on à bord d’un avion ? Comment se déroule un vol ? Une turbulence est-elle dangereuse ? Que sont les trous d’air ? Mieux connaître ces sujets peut éliminer toutes sortes de craintes. Visitez un musée de l’aviation, faites des recherches sur Internet…

4° - Faites confiance à la sécurité. L’avion est bien plus sûr que la voiture. Près de 1,25 million de personnes dans le monde meurent chaque année dans le trafic routier alors que 898 sont décédées dans un accident d’avion en 2015.

En Occident, 1 vol sur 1,6 million est sujet à un accident. Dans les pays membres de l’AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne), ce risque est inférieur à 1 sur 6 millions de vols.

5° - Concentrez-vous sur les aspects positifs de votre voyage : destination, vacances, nouvelles découvertes, rencontres avec des membres de la famille ou des amis…

6° - Limitez les causes de stress.

• Préparez vos bagages la veille ou l'avant-veille et couchez-vous bien à temps la nuit avant le voyage.
• Arrivez largement à l'heure à l’aéroport.
• Ne vous inquiétez pas si votre vol a du retard : c’est rarement lié à un problème technique.
• Évitez tout ce qui peut augmenter votre stress : café, alcool…
• Un sédatif peut diminuer votre stress mais ne chassera pas votre angoisse. Il peut vous rendre somnolent et est donc à éviter. Quoi qu’il en soit, parlez-en au préalable avec votre médecin.

Pendant le vol

7° - Respirez calmement et profondément lors du décollage et de l’atterrissage. Respirez avec le ventre, pas avec la poitrine et concentrez-vous sur cette respiration.

8° - Prévoyez des distractions : un bon livre, un jeu sur votre tablette, de la musique, un film, des mots croisés, et n'hésitez pas à engager la conversation avec d'autres passagers…

9° - Ne paniquez pas au moindre son, aux changements soudains de cap, aux descentes pour éviter les turbulences, aux variations de luminosité… Ce sont des phénomènes normaux. Un avion est construit pour résister aux turbulences.

10° - Evoquez vos inquiétudes avec le personnel de bord. Demandez-lui de vous expliquer ce qu'il se passe (turbulences…).

Si ces conseils ne suffisent pas, vous pouvez vous inscrire à un stage contre l’angoisse comme en proposent de nombreuses compagnies aériennes.


publié le : 12/08/2016 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci