ad

Comment savoir si votre pression artérielle est trop élevée ?

Dernière mise à jour: juin 2016 | 130316 visites
123-bloed-hypertensie-11-30.jpg

news A partir de quel moment parle-t-on d'hypertension ? Quels sont les chiffres d'une pression normale ou trop haute ? A quels facteurs de risque faut-il faire attention ? Voici les réponses à ces questions.

On estime qu'environ 25 à 30% des adultes, soit près de 1 sur 3 ou 4, font de l’hypertension. Ce pourcentage ne cesse d’augmenter. En Belgique, plus de 2 millions de personnes sont concernées et un quart à la moitié d’entre elles l’ignorent. Dans la majorité des cas, l’hypertension est liée à une combinaison de facteurs génétiques et d’habitudes de vie. Plus on est âgé, plus on s'expose à un risque d’hypertension.

L’hypertension artérielle est un important facteur de risque de maladie cardiovasculaire, en particulier l'infarctus, et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Et a fortiori si vous présentez d’autres facteurs de risque comme un taux de cholestérol élevé, un surpoids ou si vous fumez. Certains autres organes, comme les reins, peuvent également être affectés. Ces complications se développent généralement sur plusieurs années. La pression artérielle est mesurée sur base des deux valeurs suivantes :

La pression artérielle systolique : le premier chiffre, le plus haut, quand le coeur se contracte et le sang s’écoule.
La pression artérielle diastolique : le second chiffre, le plus bas, quand le coeur se détend et se remplit de sang.

Quand votre pression artérielle est-elle trop élevée ?

• On parle d’hypertension artérielle quand on présente une pression systolique de 140 mmHg ou plus et/ou une pression diastolique de 90 mmHg (ou 14/9).

• Pour les personnes de 60 ans et plus sans diabète, hypercholestérolémie familiale ou maladie cardiovasculaire, on parle d’hypertension à partir de 160 mmHg.

• Avec une pression artérielle systolique supérieure à 180 mmHg et/ou une pression diastolique à plus de 110 mmHg, on parle d’hypertension sévère.

• Chez certaines personnes, surtout les 60 ans et plus, on parle d’hypertension isolée quand la pression systolique est supérieure à 140 mmHg et la pression diastolique plus basse que 90 mmHg, ce qui est également un facteur de risque important de maladie cardiovasculaire.

123-p-hypert-bloeddruk-170-8.jpg
Les stades de l'hypertension

• Pression artérielle optimale : < 120 et < 80
• Normale : 120 – 129 et/ou 80 – 84
• Normale haute : 130 – 139 et/ou 85 – 89
• Hypertension grade 1 : 140 – 159 et/ou 90 – 99
• Hypertension grade 2 : 160 – 179 et/ou 100 – 109
• Hypertension grade 3 : = ou > 180 et/ou = ou > 110
• Hypertension systolique isolée : = ou > 140 et < 90

Si vous mesurez vous-même votre pression à la maison ou si votre médecin effectue une surveillance ambulatoire de 24 h, la pression artérielle sera généralement légèrement plus basse qu'au cabinet du généraliste (on parle du « stress de la blouse blanche »).

Une pression artérielle élevée selon le type de mesure :

• Mesure chez le médecin : = ou > 140 et/ou = ou > 90
• Mesure à la maison : = ou > 135 et/ou = ou > 85
• Mesure ambulatoire de 24h : = ou > 130 et/ou = ou > 80
- Jour : = ou > 135 et/ou = ou > 85
- Nuit : = ou > 120 et/ou = ou > 70

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub