Cancer du côlon : on boirait bien un petit café ?

Dernière mise à jour: juin 2016
123-koffie-tas-6-6.jpg

news La consommation quotidienne de café exerce un effet protecteur contre le risque de cancer colorectal : deux ou trois tasses par jour, c’est très bien.

La protection n’est pas absolue évidemment, mais elle est néanmoins très significative. L’étude a concerné quelque 10.000 personnes, dont la moitié souffraient d’un cancer du côlon diagnostiqué récemment, alors que les autres ne présentaient aucun problème sur ce plan. Les chercheurs (université de Californie du Sud) ont déterminé la consommation habituelle de café de chacun des participants, sous quelle que forme que ce soit (avec ou sans caféine, notamment). Une série de paramètres se rapportant au mode de vie ont été pris en compte, comme le tabac, l’alcool, l’alimentation ou l’activité physique.

L’analyse de toutes ces données montre que les consommateurs de café présentent un risque « sensiblement » plus faible de développer un cancer du côlon, et que cette protection est observée à partir de deux tasses par jour. Il faut noter que l’effet vaut aussi pour le décaféiné, ce qui veut donc dire que d’autres substances que la caféine entrent en jeu, avec en particulier une action antioxydante (polyphénols).

Source: Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention (http://cebp.aacrjournals.or)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram