Hypertension + travail très physique = danger

Dernière mise à jour: mai 2016 | 9999 visites
hartslag-ekg-170_400_03.jpg

news Une pression artérielle élevée et une activité professionnelle physiquement (très) exigeante exposent à un risque accru de problème cardiaque.

Le danger porte sur les hausses brutales et répétées de la pression artérielle, avec alors une souffrance des artères coronaires et du cœur. Quelques études réalisées chez les hommes ont mis cette association en évidence, rappelle une équipe danoise (université du Danemark du Sud), mais elle n’avait pas encore été approfondie chez les femmes.

Les chercheurs se sont penchés sur une banque de données concernant quelque 12.000 infirmières suivies pendant une quinzaine d’années. Les informations portaient notamment sur la pression artérielle et l’exigence physique au travail (faible, modérée ou forte). Les cas de cardiopathie ischémique (insuffisance de l’alimentation du cœur en sang, et donc en oxygène) ont été recensés. L’analyse montre clairement que les femmes hypertendues exerçant une fonction physiquement très exigeante s’exposent à un risque « particulièrement » élevé de présenter un problème cardiovasculaire, par rapport aux femmes avec une pression artérielle normale et un travail physiquement modéré, voire même exigeant.

Bien entendu, l’hypertension peut être (globalement) contrôlée, grâce en particulier aux médicaments. Néanmoins, il est nécessaire que les femmes hypertendues placées à des postes « lourds » sur le plan physique surveillent de près les autres facteurs de risque cardiovasculaire (tabac, cholestérol…), et les corrigent le cas échéant, qu'elles fassent l’objet d’un suivi cardiologique particulier, et qu'elles envisagent si possible d’occuper une fonction moins exigeante.

Source: European Journal of Preventive Cardiology (http://cpr.sagepub.com)
publié le : 19/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci