Le chien, un formidable antistress

Dernière mise à jour: février 2016 | 8900 visites
123-kind-hond-2-1.jpg

news La compagnie d’un chien agit de manière très bénéfique contre le risque d’anxiété chez l’enfant : la présence et les interactions avec son ami exercent un effet apaisant.

L'enquête a été réalisée par la principale agence gouvernementale américaine de santé (Centers for Disease Control and Prevention). Quelque 700 enfants âgés en moyenne de 6 ans ont été intégrés dans cette étude, sachant que la moitié vivaient avec un chien (depuis plus ou moins longtemps). Les parents ont été invités à remplir un questionnaire évaluant toutes une série de paramètres concernant leur enfant : taille et poids, activité physique (ou sédentarité, dont le temps passé devant un écran), troubles du comportement…

Que constate-t-on ? Globalement, la compagnie d’un chien n’a pas d’influence sur l’indice de masse corporelle (IMC) ou le degré d’activité physique. Sans doute, expliquent les chercheurs, cet effet de la présence du chien se manifeste-t-il plutôt chez l’adulte, comme l’ont d’ailleurs démontré d’autres études (la promenade quotidienne constitue en soi une forme d’activité physique, modérée mais réelle). Là où le chien joue un rôle très clair, c’est en termes de prévention de l’anxiété, puisqu’à profils équivalents, les enfants qui partagent du temps avec ce compagnon sont deux fois moins susceptibles de souffrir d'un trouble anxieux. Dans le groupe étudié ici (les proportions peuvent différer dans la population générale), 10% des enfants vivant avec un chien présentaient des signes d’anxiété, contre 20% chez ceux qui ne bénéficiaient pas de cette compagnie. Enfant ou adulte : le chien est un ami précieux pour bien des raisons…

Pour en savoir plus sur le trouble anxieux chez l’enfant : cliquez ici.

Source: Preventing Chronic Disease (www.cdc.gov/pcd)
publié le : 14/02/2016 , mis à jour le 13/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci