Pour protéger votre cerveau, musclez vos cuisses !

Dernière mise à jour: décembre 2015 | 5124 visites
123-sport-jogging-lopen-12-21.jpg

news L’association paraît étonnante, et pourtant : il existe un lien entre la force des jambes et l’évolution des capacités cérébrales.

Cette étude britannique (King’s College London) a concerné des « vraies » sœurs jumelles (monozygotes) âgées de 43 à 73 ans. Au départ, elles ont passé des tests de mémoire (facultés cognitives), ainsi qu’une IRM cérébrale, alors qu’elles ont pratiqué des séances de vélo stationnaire, ce qui a permis de déterminer la puissance des jambes. Dans le même temps, elles ont rempli un questionnaire portant sur leur mode de vie, et en particulier la pratique d’une activité physique. Dix ans plus tard, ces séances ont été répétées.

Que constate-ton ? « La force de jambes prédit à la fois le rythme du vieillissement cognitif et l’évolution de la structure cérébrale globale », expliquent les chercheurs, « et ceci indépendamment des similitudes génétiques et de l’environnement partagé par les sœurs jumelles pendant leur enfance ». La puissance des jambes traduit le degré d’activité physique, et dès lors la forme physique, qui constitue un paramètre important de la santé du cerveau.

Les spécialistes britanniques recommandent d’ailleurs de cibler le renforcement de la puissance des jambes – et ceci à tout âge -, ce qui pourrait contribuer à freiner le déclin cognitif. La marche à rythme soutenu, ne fût-ce qu’une demi-heure ou une heure par jour, constitue déjà une bonne approche.

Source: Gerontology (www.karger.com/Journal/Home)
publié le : 03/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci