ad

Grossir ou maigrir : le sel ne fait aucune différence

Dernière mise à jour: août 2016 | 5414 visites
123-zout-zoutvat-170_07.jpg

news Contrairement à ce que certains pensent, consommer du sel ne fait pas grossir, alors que s'en priver ne permet pas de maigrir. En fait, la valeur calorique du sel est nulle. Ce qui ne l'est pas, ce sont ses effets sur la santé en cas d'excès.

Les conséquences néfastes d'un régime alimentaire trop riche en sel sont avant tout d'ordre cardiovasculaire, et en particulier le risque de souffrir d'hypertension. L'abus de sel est également mauvais pour l'estomac, ainsi que pour nos os, puisque le calcium est alors moins bien assimilé. Concernant le poids, les personnes sujettes à la rétention d'eau doivent faire attention, puisque le problème peut être accentué par une consommation importante de sel.

Ceci étant, s'il est nécessaire de se modérer, le sel, et plus précisément le sodium, est un élément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, et en particulier à l'échelle cellulaire, avec une fonction cruciale de régulation, alors qu'il joue un rôle clé dans l'équilibre du corps en eau.

Cependant, les populations des pays occidentaux consomment beaucoup trop de sel, avec une moyenne de 8 à 10 g par personne et par jour, alors que les recommandations fixent le plafond maximal à 6 g... tout compris, c'est-à-dire le sel de table et de cuisine plus le sel que l'on retrouve dans une multitude de préparations vendues dans le commerce. Ce « sel caché » est surtout présent dans les plat préparés, dans les charcuteries et les viandes retravaillées, ainsi que dans les biscuits et les pâtisseries. Des aliments également riches en graisses et en sucres, et c'est cela qui fait grossir...

Source: B. Simon
publié le : 13/01/2016 , mis à jour le 11/08/2016
ad
pub