Se tenir la main : un puissant anti-stress

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 8278 visites
123-p-vr-hand-vriend-170-6.jpg

news Le simple fait de tenir la main d’un proche dans une situation de stress permet de réduire considérablement l’anxiété de l'un et de l'autre

Ce geste intervient de manière naturelle, instinctive, lorsqu’on veut transmettre du réconfort. Des chercheurs canadiens (Queen’s University) ont étudié son effet dans le cadre de la relation mère – fille, alors que les jeunes femmes étaient confrontées à une situation stressante (prise de parole en public). Les fluctuations de leur degré de stress ont été relevées par la mesure de l’activité électrique de la peau et de la production de sueur. Deux situations étaient proposées : soit la mère tenait la main de sa fille, soit elle ne le faisait pas. Avant la séance, un questionnaire a permis d’évaluer la qualité de la relation.

Que constate-t-on ? Qu’indépendamment de la qualité relationnelle, le contact physique permet tant à la mère qu’à sa fille de mieux gérer leur stress. Et quand il n’y a pas de contact physique, la présence de la mère calme l’anxiété mais seulement en cas de bonne relation entre les deux. Les chercheurs indiquent que le contact physique exerce « un effet tampon » contre l’anxiété et le stress, même en cas de relation de faible qualité, et ce simple geste contribue à apaiser les deux personnes. Un geste souvent posé dans des circonstances difficiles, et dont ces recherches confirment la pertinence par un phénomène que les auteurs appellent « le partage de charge émotionnelle ».

Source: Emotion (www.apa.org/pubs/journals/e)
publié le : 12/11/2015 , mis à jour le 11/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci