ad

Les bienfaits de la bière pour la santé

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 41796 visites
Dans cet article
Les bienfaits de la bière pour la santé

dossier La bière est-elle plutôt bonne ou plutôt mauvaise pour la santé ? Fait-elle grossir ou peut-on en boire sans trop craindre de prendre du poids ? En tout cas, ces questions font l'objet de solides discussions entre ceux qui apprécient et ceux qui n'aiment pas cette boisson, alors que de très nombreuses études se sont penchées sur le sujet

Bien sûr, nous savons tous que l'abus d'alcool nuit à la santé, et que sa consommation, même modérée, n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux adolescents et aux personnes à risque (fragilité à l'addiction, maladie chronique, association avec des médicaments...).

Selon certaines sources, la bière augmenterait le risque de cancer. Comme elle est très riche en purine, elle est fortement déconseillée lorsqu'on souffre de goutte, dans la mesure où la dégradation de la purine par l'organisme produit de l'acide urique (qui se cristallise dans les articulations et provoque l'inflammation et les douleurs). L’alcool affecte aussi la mémoire et la concentration, parmi d'autres méfaits.

Ceci étant, la plupart des études réalisées sur le sujet donnent tort aux détracteurs de la bière, et concluent que boire modérément de la bière n'est pas nocif pour la santé. Au contraire, une consommation judicieuse présente davantage de bienfaits que d'inconvénients.

Que signifie boire avec modération ?

bier-alc-170-400_10.jpg
On considère souvent qu'une consommation modérée d'alcool ne doit pas dépasser un ou deux verres standards par jour pour les femmes, et deux ou trois verres pour les hommes, avec au moins deux jours par semaine d'abstinence. Toutefois, il ne s'agit pas d'un seuil formel, intangible, valable pour tous.

Le sexe est important (les femmes sont plus sensibles aux effets de l’alcool que les hommes), mais bien d'autres éléments entrent en considération : le degré d'alcool (un verre de bière à 5% n'a pas le même effet qu'une bière à 10%), le poids (en particulier l'adiposité), l'âge, les circonstances (l'estomac vide ou en mangeant, la fatigue, la prise de médicaments...).

La notion de « saine modération » est donc fluctuante, et il n'est pas possible d'exprimer par des chiffres, par des quantités, une limite qui serait valable pour tous.

Voir aussi l'article : Alcool : le test pour savoir si vous avez un problème

Que contient la bière ?

alcoh-bier-4-170_400_12.jpg
Les principaux composants de la bière sont le malt (orge germé), l’eau, le houblon et la levure. Il s’agit donc d’un produit naturel sans conservateurs, sans sel ni matières grasses. La bière contient beaucoup de vitamines et de minéraux (notamment du magnésium, du silicium et du potassium). Vu sous cet angle, la bière est une boisson particulièrement saine.

Parmi toutes les boissons alcoolisées, la bière classique est la moins calorique, avec 40 à 60 kcal par 100 g (environ 10 cl), en fonction de la teneur en alcool. A titre de comparaison, le vin rouge contient en moyenne 80 kcal pour la même quantité, mais un verre de vin est évidemment plus petit qu’un verre de bière. Evitez de manger des snacks trop gras quand vous dégustez une bière car l’organisme se concentre d’abord sur l’élimination de l’alcool avant de se charger de la combustion des graisses. Un petit « plus » est que la bière augmente la sensation de satiété. Enfin, la bière représente une bonne source d’antioxydants (mais deux fois moins que le vin rouge), par le biais du houblon et du malt.

Quelles vertus ?

123-alcohol-1-bier-glas-11-3.jpg
On prête de nombreuses vertus à la consommation modérée de bière.

L’orge apporte de la vitamine B et des fibres solubles qui favorisent le transit intestinal, font baisser le taux de cholestérol et limitent ainsi le risque de maladie cardiovasculaire.

La levure fournit également des vitamines B, surtout B1, B6 et B9 (acide folique), qui aident à maintenir à un faible niveau le taux d’homocystéine sanguine, ce qui diminue le risque de maladie cardiovasculaire (l'homocystéine est une substance pro-inflammatoire suspectée dans l'athérosclérose). La vitamine B favorise aussi une peau et une chevelure saines. Enfin, la levure de bière est une bonne source de vitamine B12.

Le houblon contient de la lupuline, une substance jaunâtre aux vertus apaisantes, qui aide à lutter contre le stress et la dépression. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les oreillers furent longtemps remplis de houblon. Le houblon possède des propriétés anti-inflammatoires, et présenterait, selon des scientifiques chinois, certains effets intéressants contre les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

En ce qui concerne les minéraux, la combinaison entre une teneur élevée en magnésium et un faible taux de calcium est idéale pour le cœur et les artères, et permet aussi de lutter contre les calculs biliaires et rénaux. La combinaison entre une teneur élevée en potassium et faible en calcium aide, quant à elle, à lutter contre l’hypertension. Le silicium jouerait un rôle positif contre l’ostéoporose, même si sur ce plan, les avis sont nuancés.

• Des études ont aussi suggéré qu’une consommation modérée de bière diminuait le risque de développer un diabète de type 2.

• L’alcool fluidifie le sang et agit préventivement contre l'accident vasculaire cérébral (AVC). L’éthanol exerce un effet positif sur le métabolisme du cholestérol, et augmente le « bon » (HDL) cholestérol, tout en dégradant le « mauvais » (LDL) cholestérol.

Les effets diurétiques de la bière sont évidents, non seulement en raison de sa haute teneur en eau (90%), mais aussi car, comme toutes les boissons alcoolisées, elle fait baisser la production d’ADH, une hormone qui favorise la réabsorption de l’eau par l’organisme (ce processus intervient d'ailleurs dans la « gueule de bois », associée à une forte déshydratation).

Et comme l'a dit voici bien longtemps Paracelse, un célèbre chimiste suisse: « Tout est poison et rien n’est poison, seule la dose fait que quelque chose soit poison. » Autrement dit, l'excès nuit en tout.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub