Eczéma : le lait maternel a-t-il un intérêt ?

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 5317 visites
123-bv-baby-170-01.jpg

news Contre l’eczéma de l’enfant, l’application de lait maternel semble gagner en popularité. Mais ce remède présente-t-il une quelconque efficacité ?

L’eczéma atopique (ou dermatite atopique) concerne une proportion importante de bébés et de jeunes enfants. Il se caractérise par une sécheresse de la peau et des lésions inflammatoires (éruptions et démangeaisons), et évolue par poussées. Le traitement de base repose en particulier sur l’utilisation d’un émollient, qui va adoucir, hydrater et protéger la peau. Comme l’explique le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine), « une nouvelle option a émergé : l’application de lait maternel frais sur les lésions. Une équipe norvégienne, ayant eu vent de cette pratique, a cherché sans succès dans la littérature scientifique une étude pour l’étayer ».

Puisqu’ils n’ont rien trouvé, les chercheurs ont décidé d’en réaliser une. Ils ont réuni des enfants âgés de 18 mois en moyenne, présentant un eczéma atopique symétrique (de part et d’autre du corps). Pendant quatre semaines, trois fois par jour, un émollient a été appliqué d’un côté, et de l’autre un émollient + du lait maternel fraîchement recueilli. Le résultat est très mitigé, puisque la situation ne s’est (un peu) améliorée avec le lait maternel que pour 20% d’entre eux. Autrement dit, aucun effet favorable dans l’écrasante majorité des cas, mais pas d’effet négatif non plus.

Ainsi que l’indique le Dr Péluchon, « s’il n’y a pas lieu d’encourager cette pratique, il n’y a apparemment pas de raison non plus de s’en inquiéter : l’application de lait maternel sur les lésions ne semble pas avoir d’effet iatrogène », c’est-à-dire de conséquences néfastes sur la santé. En sachant que le lait était appliqué avec un émollient, et qu’en cas de persistance des lésions, d’autres approches plus énergiques doivent être envisagées (corticoïdes, notamment).

Source: BMC Dermatology (www.biomedcentral.com/bmcde)
publié le : 29/10/2015 , mis à jour le 28/10/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci