Trop d’Internet = plus de risques d’attraper un rhume

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 4729 visites
123-computer-psy-moe-10-12.jpg

news Conséquence très étonnante de l’usage excessif d’Internet : la fonction immunitaire peut être altérée, avec alors un risque plus élevé de souffrir d’une infection.

L’enquête réalisée par ces spécialistes de l’université de Swansea (pays de Galles) a concerné des adultes de tous âges, dont la moitié passaient beaucoup de temps (6 h ou plus en moyenne par jour) sur Internet, et en particulier sur les réseaux sociaux, alors que les autres l’utilisaient de manière bien plus modérée. Après avoir analysé une série de données, il s’avère que les accros s’exposent à un risque 30% plus élevé de souffrir d’une infection, en particulier le rhume et la grippe. Les chercheurs mettent cette sensibilité sur le compte d’un affaiblissement du système immunitaire. Mais pourquoi ?

Cela s’expliquerait d’abord par un mode de vie plus défavorable, associé à la dépendance à Internet, et qui impacte l’immunité : sommeil (qualité, durée…), comportement alimentaire (repas sur le pouce, friandises, sodas…), sédentarité (position assise + manque d’activité physique)… On relève aussi le paramètre psychologique, lié surtout à l’isolement (tout seul devant son écran pendant de longues heures, jour après jour) et au stress (la déconnexion crée un état de manque…). A propos de l’isolement, les contacts insuffisants avec « le monde extérieur », et avec les autres, n’aident certainement pas à consolider le système immunitaire. Voilà en tout cas un axe qui ne manquera pas d’être approfondi par de prochaines études.

Source: Swansea University (www.swansea.ac.uk)
publié le : 26/10/2015 , mis à jour le 25/10/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci