Douleurs thoraciques : l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde

Dernière mise à jour: octobre 2015
Dans cet article
Douleurs thoraciques : l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde

dossier Une douleur dans la poitrine suscite inévitablement un sentiment d'anxiété, lié à l'importance vitale des organes - et en particulier le coeur - qui peuvent être en souffrance. Comment identifier les différents types de douleurs thoraciques ? Et qu'est-ce qui différencie les symptômes associés à l'angor (angine de poitrine) et ceux d'un infarctus ?

Une douleur intense, oppressante, angoissante..., est probablement causée par un trouble cardiaque. Il ne met pas forcément la vie en danger, mais doit évidemment être pris immédiatement très au sérieux. Cette douleur peut irradier vers d'autres parties du corps, comme les épaules, le bras gauche, le cou, les omoplates, la mâchoire ou l'estomac. Une douleur moins forte et plutôt lancinante peut évoquer des problèmes respiratoires (poumon) ou musculo-squelettiques (à une côte, par exemple).

La sévérité de la douleur thoracique est un indice important qui orientera l'intervention du médecin ou des services de secours.

En ce qui concerne les douleurs provoquées par un problème cardiaque, on distingue essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde.

L'infarctus du myocarde

L’infarctus du myocarde (crise cardiaque) se définit par la mort (nécrose) brutale et plus ou moins étendue des cellules du muscle cardiaque à la suite d’un manque d’oxygène. La crise peut survenir à n’importe quel moment, aussi bien lors d’une activité professionnelle ou sportive qu’à l’occasion d’une période de repos, pendant le sommeil ou au réveil. Elle se produit lorsqu'une artère coronaire est obstruée par un caillot, empêchant alors l’oxygène d’alimenter le coeur.

Les facteurs de risque majeurs sont connus : âge, excès de cholestérol, sédentarité, tabac, obésité, diabète, hypertension artérielle...

L'angine de poitrine

L’angine de poitrine - ou angor - se manifeste par une douleur intense dans la poitrine. Cette douleur survient le plus souvent lors d’un effort physique et disparaît généralement ensuite. C'est ce qui caractérise probablement le mieux l'angor. Ce manque d’oxygène est dû à un rétrécissement (sténose) d’une artère coronaire, chargée d’acheminer le sang vers le muscle cardiaque. Une crise d'angine de poitrine dure entre trois et cinq minutes. Elle peut survenir plusieurs fois par jour, ou à des intervalles de plusieurs semaines. Les personnes qui en souffrent reçoivent un traitement adapté (comprimés de nitrate, anticoagulants, statines). Si les douleurs s'aggravent ou sont ressenties au repos, une consultation médicale d'urgence est nécessaire.

Les symptômes

L'angine de poitrine

L'infarctus du myocarde

Douleur dans la poitrine qui irradie vers le haut du corps (épaule, bras, cou, omoplates, mâchoire ou estomac).

Douleurs qui apparaissent surtout lors d'un effort physique.

Douleurs qui surviennent la plupart du temps spontanément.

Douleurs qui disparaissent à l’arrêt de l’effort.

Douleurs qui se prolongent.

Les symptômes s’accompagnent souvent de dyspnée (difficultés respiratoires), de transpiration, de vertiges ou d’évanouissement.

Comment réagir ?

L'angine de poitrine

L'infarctus du myocarde

Contacter les services de secours (112).

      • Que s’est-il passé ?

      • Où les secours sont-ils attendus ?

    • Qui est la victime et dans quel état se trouve-t-elle ?

La victime doit se reposer et ne plus fournir d’effort.

Placer la victime dans une position confortable (assise ou semi-assise, c'est-à-dire jambes allongées et dos incliné).

Ecouter la personne et la rassurer.

Permettre à la victime, si elle le demande, de prendre un médicament qui lui a été prescrit pour cette situation. Ne jamais donner un médicament de sa propre initiative.

Pour apprendre à maîtriser les gestes de premiers secours, des formations sont dispensées par la Croix-Rouge. Pour plus d'informations : cliquez ici.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.