5 conseils pour bien manger quand on travaille la nuit

Dernière mise à jour: juillet 2015 | 3798 visites
werk-lawaai-170_400_05.jpg

news Le fait de travailler de nuit perturbe bien des aspects de l'existence, et en particulier l'alimentation. Voici cinq conseils pour se nourrir correctement malgré des horaires difficiles.

1° - Manger à heures fixes

Respectez le rythme de trois repas toujours pris aux mêmes heures, ainsi que un ou deux en-cas. Au lever, le repas sera riche en fibres et en protéines (pain, produits laitiers, oeufs, jambon, fruit, céréales...). Le repas principal sera composé de viande ou de poisson, de légumes, de pâtes, de riz ou de pommes de terre et d'un fruit. En fait, rien de bien différent par rapport à un mode de vie plus régulier.

2° - S'hydrater à suffisance

Pour maintenir l'état de vigilance, veillez à boire suffisamment : eau plate, café, thé, jus de fruits ou de légumes... Attention cependant à l'excès de caféine (café, thé, boissons énergisantes...) et de sodas.

3° - Ne jamais sauter le petit déjeuner

Quelle que soit l'heure du retour à la maison et même si la fatigue se fait lourdement sentir, il est important de s'accorder quelques minutes pour avaler un petit quelque chose. Ceci permet de ne pas se coucher l'estomac vide et ensuite d'être réveillé trop tôt, tenaillé par la faim.

4° - Cinq portions de fruits et de légumes par jour

Le décalage des heures de repas ne doit pas conduire à négliger l'un des principes fondamentaux d'une alimentation saine. D'autant que les travailleurs de nuit sont plus sujets aux troubles intestinaux (dont la constipation) : les apports en fibres ne doivent certainement pas être négligés !

5° - Attention au grignotage

La perturbation du sommeil liée aux horaires décalés incite au grignotage, et en particulier les friandises sucrées. Il va sans dire que cela peut favoriser la prise de poids et les problèmes de santé qui y sont liés.


publié le : 19/07/2015 , mis à jour le 18/07/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci