ad

Qui doit se faire vacciner contre la coqueluche ?

Dernière mise à jour: juillet 2015 | 1837 visites
vaccin-2.jpg

news Alors qu'on pensait voici quelques années que la maladie était maîtrisée, le nombre de cas de coqueluche connaît une recrudescence dans de nombreux pays occidentaux. La protection, c'est le vaccin. A qui s'adresse-t-il en priorité ?

La coqueluche est une infection respiratoire bactérienne qui affecte surtout le jeune enfant. Hautement contagieuse, elle se transmet par les gouttelettes projetées lors de l'éternuement ou de la toux.

L'introduction de la vaccination généralisée des bébés contre la coqueluche a fortement réduit son incidence chez l'enfant. Cependant, on assiste depuis la fin des années 90 à un retour de la maladie, qui concerne un nombre croissant de nourrissons et de jeunes adultes. L'explication tient en particulier au fait que la protection conférée par le vaccin administré pendant l'enfance s'atténue au fil des ans, sachant alors que les adultes infectés peuvent développer la maladie (sous une forme atténuée) mais également la transmettre aux nourrissons non vaccinés (ou pas complètement).

Qui doit se faire vacciner ou à qui un rappel est-il fortement conseillé ?

L'enfant. Une première dose est recommandée chez le nourrisson de 8 semaines, puis une seconde à 12 semaines, ensuite vers 16 semaines et enfin à 15 mois. Un premier rappel sera effectué entre l'âge de 5 à 7 ans et un dernier vers 15 - 16 ans.

L'adulte. Le vaccin (rappel) est indiqué pour la femme enceinte (à chaque grossesse) entre la 24ème et la 32ème semaine de grossesse, ainsi que pour les personnes en contact régulier avec des nourrissons.

Source: Centre belge d'information pharmacothérapeutique (www.cbip.be)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub