ad

Maladie d’Alzheimer : où en est votre index cardiaque ?

Dernière mise à jour: mai 2015 | 5640 visites
123-p-m-hart-170-10.jpg

news Un cœur en bonne santé protège contre la maladie d’Alzheimer : l’index cardiaque constitue une mesure intéressante pour évaluer le risque.

Cet index correspond à la quantité de sang propulsée chaque minute par les ventricules (il tient compte de la morphologie corporelle, et plus précisément de sa surface). Une équipe américaine (université Vanderbilt) a suivi un millier de personnes pendant de longues années, et a croisé les informations sur l’index cardiaque avec les cas de développement de démence, en particulier la maladie d’Alzheimer.

Le résultat global montre qu’un index cardiaque (relativement) faible expose à un risque accru d’Alzheimer. Et ceci est indépendant de la présence ou non d’une maladie cardiaque : l’index en lui-même constitue un paramètre indépendant. Les auteurs considèrent donc qu’il s’agit d’un élément à part entière du risque de démence.

Et dans le prolongement, ils ajoutent un point positif. Dans la mesure où l’index cardiaque reflète la santé du cœur, on se trouve face à un facteur de risque modifiable : contrairement aux spécificités génétiques individuelles, il est possible d’agir sur sa santé cardiaque en adaptant son mode de vie (activité physique, tabagisme, alimentation…). Enfin, ils soulignent que l’association entre l’index cardiaque et la démence s’expliquerait par un approvisionnement progressivement moins performant du cerveau, avec des effets délétères à long terme.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub