Hypertension : le coup de pouce des myrtilles

Dernière mise à jour: septembre 2019 | 7256 visites
standaard-bosb-fruit-170__.jpg

news La consommation de myrtilles constitue un apport bénéfique contre l’hypertension artérielle. Un « plus » qui ne manque pas d’intérêt.

Les chercheurs s’intéressent de plus en plus aux bienfaits des nutriments sur le contrôle d’un éventail de pathologies, et en l’occurrence l’hypertension. Si les médicaments (et l’adaptation du mode de vie) jouent un rôle central dans la réduction de la pression artérielle, il n’est certainement pas inutile d’explorer des solutions d’appoint. C’est ce à quoi s’attache cette équipe de nutritionnistes de l’université d’Etat de Floride.

Cette étude-ci a été conduite auprès de femmes présentant une pré-hypertension ou une hypertension modérée. Elles ont été réparties en deux groupes et pendant deux mois les unes ont consommé chaque jour (sous forme de poudre) l’équivalent d’une tasse de myrtilles, les autres non. Il leur a été demandé de ne rien changer à leurs habitudes (alimentation, activité physique…).

Au terme du suivi, il apparaît que le supplément de myrtilles s’accompagne d’une réduction de 5% en moyenne de la pression systolique et diastolique, ainsi que d’une amélioration de la rigidité artérielle (un facteur de risque cardiovasculaire). Les femmes qui n’ont pas ajouté de myrtilles à leur régime alimentaire n’ont enregistré aucun changement de ces paramètres.

On rappellera que les myrtilles sont l’un des fruits les plus riches en polyphénols, dont les flavonoïdes. On en trouve aussi des concentrations importantes dans le raisin et d’autres fruits comme la fraise, la cerise, l’abricot ou la pomme, de quoi varier les plaisirs. Ceci signifie donc qu’une intervention alimentaire peut contribuer à la maîtrise de l’hypertension, ici à un stade débutant. Cela ne suffit évidemment pas, mais le coup de pouce n’est pas négligeable.

Source: Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics (www.adajournal.org)
publié le : 22/02/2015 , mis à jour le 11/09/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci