Les vertus du poireau, le légume minceur

Dernière mise à jour: août 2016
123-p-groeten-prei-170-12.jpg

news Le poireau regorge de fibres et de vitamines. Ses composés sulfurés et ses antioxydants pourraient avoir un effet protecteur contre certains cancers. Quels sont ses autres bienfaits pour la santé ?

Le poireau fait partie de la même famille que l’oignon, l’ail et la ciboulette. Comme les autres alliacées, il émet une odeur caractéristique due à ses composés sulfurés, qui se dégagent encore davantage lorsque le poireau est coupé en rondelles, broyé ou écrasé. Ceci peut provoquer une irritation des yeux, avec des picotements comme lorsqu'on épluche un oignon.

Faiblement calorique (29 kcal/100 g), le poireau est riche en eau 90%) et en potassium. Il est donc tout indiqué dans un régime amincissant. Il regorge de vitamines A et C, de fer, de magnésium et de calcium.

Le kaempférol, le flavonoïde dominant dans le poireau, jouerait un rôle protecteur contre le cancer, en particulier de l'estomac et de l'intestin. Les composés sulfurés agissent comme antioxydants, avec une action bénéfique contre les maladies cardiovasculaires et celles liées au vieillissement.

Il est possible qu’une personne allergique à d’autres alliacées présente une allergie croisée en mangeant du poireau. Il est déconseillé aux patients qui souffrent de calculs rénaux.

Et pour le déguster, ses saveurs rehaussent les potages, moulinés ou pas. Il accompagne merveilleusement les poissons blancs, le saumon et la cassolette de poisson. Il se consomme cru à la vinaigrette et cuit : tarte salée, tourte, quiche, à la crème, à l'étuvée, en potée ou en stoemp. Il s'accordera avec les gratins, les risottos et les pâtes.

Source: B. Simon
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.