ad

Mémoire : les effets étonnants de la sieste

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 17552 visites
123-p-bureau-benen-dutje-170-11.jpg

news Il n’y a pas qu'une bonne nuit de sommeil qui permet de mieux mémoriser : les effets de la sieste sont eux aussi assez spectaculaires.

Les bénéfices du sommeil nocturne pour la consolidation de la mémoire sont connus de longue date. Il est d’ailleurs fortement conseillé aux étudiants en période d’examens de respecter leurs heures de sommeil, un facteur clé de la performance physique et mentale. Dans ce contexte, une équipe de l’université du Surrey (Angleterre) a voulu tester les bienfaits de la sieste. Les détails de cette étude sont décrits par Le Quotidien du Médecin.

• Au cours d’une première expérience, des volontaires âgés de 18 à 35 ans ont dû mémoriser quarante paires de mots, soit liés par le sens (avion – pilote, pain – tartine.., par exemple), soit sans rapport. La moitié se sont mis à la tâche à 21 h, ont été se coucher, et interrogés le lendemain à 9 h. Les autres ont appris les mots à 9 h du matin, et ont passé les tests douze heures plus tard, à 21 h, sans avoir dormi entre-temps. Résultat : des performances de mémorisation à l’avantage des participants qui avaient passé une nuit de sommeil complète.

• La seconde expérience a reposé sur le même principe, sauf qu’il s’agissait d’une sieste. La mémorisation est intervenue à 13 h 30, ensuite les uns ont pu dormir une heure (sous polysomnographie, pour surveiller les paramètres du sommeil), alors que les autres n’ont pas eu cette possibilité. Et ici aussi, l’efficacité de d’apprentissage était « significativement » différente entre les deux groupes, au bénéfice de la sieste.

Le sommeil nocturne semble mieux faciliter la consolidation des mots liés par le sens. Néanmoins, globalement, les deux approches donnent des résultats similaires. En d’autres termes, la sieste stimule la performance cérébrale, ici pour ce qui concerne la mémoire.

Voir aussi l'article : La sieste au boulot : une excellente idée

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 30/11/2014 , mis à jour le 23/12/2014
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci