Diabète : surveillez bien votre tour de taille

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 6744 visites
123-p-buik-meter-170-10.jpg

news Si le surpoids et l’obésité sont les principaux facteurs de risque de diabète, le tour de taille en tant que tel doit être considéré comme un indicateur important.

C’est ce que confirme cette étude britannique conduite par les experts du Public Health England, un département du ministère de la Santé. Elle met d’abord en évidence l’association linéaire entre un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25 et le risque de diabète de type 2 (DT2). Et au-delà de l’IMC, intervient donc le tour de taille :

• le risque de diabète est multiplié par cinq chez les hommes dont le tour de taille est supérieur à 102 cm (la menace est évidemment progressive)
• le risque est multiplié par trois chez les femmes dont le tour de taille dépasse 88 cm (idem)

L’obésité abdominale interviendrait par au moins deux voies : la libération de substances inflammatoires et des changements métaboliques, qui modifient la réponse de l’organisme à l’insuline (avec un phénomène de résistance à l’insuline et, en parallèle, une augmentation du taux de glucose).

S’il est important de surveiller son poids, c’est donc également le cas pour le tour de taille, d’autant qu’il s’agit aussi d’un signal d’alarme pour d’autres pathologies (maladies cardiovasculaires, en particulier). Les conseils sont aussi classiques que fondamentaux : un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière.

Source: Public Health England (www.gov.uk/government/organ)
publié le : 19/10/2014 , mis à jour le 18/10/2014
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci